LAMPIN Victoire [née MOULIN Victoire, Pauline]

Par Gilles Morin

Né le 5 mars 1913 à Vendin-le-Vieil (Pas-de-Calais), morte le 12 octobre 1971 à Vimy (Pas-de-Calais) ; institutrice ; militante socialiste SFIO du Pas-de-Calais ; adjointe au maire de Lens (1959-1971).

Fille d’un mineur, Victoire Moulin naquit dans une famille socialiste selon ses propos. Institutrice, elle se maria le 17 juillet 1937 à Lens (Pas-de-Calais) avec Georges, Edouard Lampin, employé des Ponts et Chaussées, qui fut tué au combat le 19 mai 1940 à Raismes (Nord).

Veuve de guerre, directrice d’école maternelle, Victoire Lampin fut l’une des fondatrices du groupe des femmes socialistes SFIO du Pas-de-Calais et siégea à la commission féminine nationale du parti, de 1947 à 1953 (date à laquelle elle ne se représenta pas), en étant membre du bureau en 1948-1949.

Elle appartint à la commission exécutive de la fédération socialiste SFIO du Pas-de-Calais, de 1947 à 1963 au moins. Elle participa régulièrement aux congrès nationaux du parti à partir de 1946, intervenant sur les questions féminines comme en 1946 et 1947, faisant parfois fonction d’assesseurs de certaines séances, comme en 1949.

Elle figura sur la liste socialiste aux élections législatives de juin 1951 dans la 2e circonscription du Nord. Élue première adjointe du maire de Lens, Ernest Schaffner, en 1959, elle fut réélue en 1965 sur sa liste qui l’emporta face à celle conduite par la communiste Jeannette Prin. Après le décès d’Ernest Schaffner, le 23 septembre 1965, remplacé au fauteuil de maire par André Delelis, elle demeura au conseil municipal, en tant qu’adjointe chargée de l’éducation.

Candidate à l’élection cantonale partielle des 31 mai et 7 juin 1970 à Lens-Nord-Est, elle se retira au 2e tour, en faveur du candidat communiste.

Un école maternelle et une rue de Lens portent son nom.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article137300, notice LAMPIN Victoire [née MOULIN Victoire, Pauline] par Gilles Morin, version mise en ligne le 9 juin 2011, dernière modification le 27 mai 2021.

Par Gilles Morin

SOURCES : Arch. Nat., F/1cII/122 ; CAC, 19830172, art. 171. — SHD, Vincennes, AC 221 P/68249. — Bulletin Intérieur, n° 37, 46. — Documentation politique, 13/7/1950. — Rapports des congrès de la fédération SFIO du Pas-de-Calais, 1945-1967. — J. Derville, La Fédération socialiste SFIO du Pas-de-Calais, 1944-1969, thèse d’études politiques, Paris, FNSP, 1970. — Notes d’Alain Dalançon, Jacques Girault.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément