LE CAM Alain

Par Alain Prigent, François Prigent

Né le 15 janvier 1899 à Plussulien (Côtes-du-Nord, Côtes d’Armor), mort le 11 septembre 1981 à Plussulien ; agriculteur ; maire communiste de Plussulien (1945-1947), adjoint au maire (1959-1971) ; candidat à l’élection cantonale de Corlay (Côtes-du-Nord, Côtes d’Armor) en 1955 et 1961.

Son père Joseph Le Cam, cultivateur à Plussulien, épousa Marie-Anne Le Bars ménagère. Le couple eut 9 enfants dont une fille.
Alain Le Cam était l’aîné. Après avoir fréquenté l’école communale, il travailla comme maçon avant la guerre. Il se maria le 12 juillet 1925 avec Joséphine Le Ronce. Le couple eut 3 enfants (un garçon et deux filles). Son épouse décéda en janvier 1941.
Le Cam adhéra au PC sous le Front Populaire. Il connut Joseph Le Coz* qui fut candidat aux cantonales en 1937 (3,5% des suffrages exprimés) et Joseph Solomon* qui fut candidat au conseil d’arrondissement.
FTP, il participa à la Résistance avec Louis Ollivier*, agriculteur à Kertanguy en Saint-Mayeux. Il fut élu maire de Plussulien en 1945, succédant à Pierre Sérandour, radical-socialiste*. Conseiller municipal (1953-1959), il fut ensuite l’adjoint de Georges Jaglin*, proche du PCF, qui regagna en 1959 la municipalité à la tête d’une liste d’union de la gauche jusqu’en 1971.
Il fut tête de la liste du canton de Corlay à l’élection des grands électeurs pour le scrutin au Conseil de la République en 1946 qui vit l’élection d’Auguste Le Coënt*, maire de Saint-Nicolas-du-Pélem.
Candidat à l’élection cantonale de Corlay en 1955, Alain Le Cam obtint 299 voix sur les 2498 suffrages exprimés soit 11,9 %, le candidat du MRP Eugène Cuven fut élu au premier tour avec 1299 voix soit 52 % dans une quadrangulaire où figurait le candidat socialiste Fernand Lozach* qui obtint 96 voix sur les 2498 suffrages exprimés soit 3,8 % et Pierre Baudoin, un indépendant de gauche qui obtint 32,2 %.
Alain Le Cam se remaria le 14 janvier 1946 avec Azeline Galliot.
Alain Le Cam est l’oncle de Gérard Le Cam*, sénateur communiste des Côtes d’Armor depuis 1998. Il est resté membre de la section de Corlay jusqu’à son décès.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article137360, notice LE CAM Alain par Alain Prigent, François Prigent, version mise en ligne le 12 juin 2011, dernière modification le 8 décembre 2011.

Par Alain Prigent, François Prigent

- Arch. dép. Côtes d’Armor 1192W59 (Elections cantonales 1955)..
- Composition des comités fédéraux de la fédération des Côtes-du-Nord et fichier des élus de la Fédération des Côtes-du-Nord du PCF établis par Gilles Rivière.
- L’Aube Nouvelle, hebdomadaire de la fédération des Côtes-du-Nord du PCF (1945-1951).
- Une semaine dans les Côtes-du-Nord, supplément de l’Humanité Dimanche (1956-1968).
- Christian Bougeard, Le choc de la deuxième guerre mondiale dans les Côtes-du-Nord, thèse de doctorat d’Etat, Rennes II, 1986.
- Alain Prigent, Histoire des communistes des Côtes-du-Nord (1920-1945), Saint-Brieuc, 2000.
Le Maitron, notices de Georges Jaglin (Christian Bougeard)
- Entretien avec sa fille Mme Claire Prévot en janvier 2011.
- Arch. départementales des Côtes-d’Armor, registres d’état-civil numérisés consultables en ligne. Renseignements fournis par la mairie de Plussulien.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
fiches auteur-e-s
Version imprimable Signaler un complément