CHARLES Henri

Ouvrier allumettier ; syndicaliste CGT confédéré.

Charles
Charles
La CGT, 1925

En juin 1913, Henri Charles fut titularisé comme ouvrier allumettier à la manufacture de Pantin-Aubervilliers.

Il succéda à Becker, en 1923, comme secrétaire de la fédération des ouvriers et ouvrières des manufactures d’allumettes. Cette fédération constituée en 1892 était restée majoritairement à la CGT lors de la scission de 1922. Les secrétaires avaient été : E. Deroy (1893-1895), L. Lejeune (1895-1897), G. Borda (1897-1899), Belhomme (18999-1902), A. Simonin (1902-1920), Becker (1920-1922) puis Charles à partir de 1923. Les points forts de la fédération étaient Marseille, Trélazé et surtout Aubervilliers-Pantin.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article137429, notice CHARLES Henri, version mise en ligne le 23 mai 2016, dernière modification le 9 septembre 2020.
Charles
Charles
La CGT, 1925

SOURCES : La CGT et le Mouvement syndical, 1925, p. 315 et suite. — Compte rendu du congrès confédéral de la CGT de 1925. — L’Humanité, 5 novembre 1923. — Le Journal Officiel, 27 juin 1913 — Notes de Louis Botella, et Gilles Pichavant.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément