LAURENDEAU Louise [née LACROIX Louise, Olga]

Par Jacques Girault

Née le 8 février 1902 à Constantine (Algérie), morte 9 février 1990 à Saint-Bénoît (Vienne) ; professeur en Algérie puis dans la Vienne ; militante syndicaliste.

Fille d’un professeur à l’école primaire supérieure d’Alger, Louise Lacroix, après avoir obtenu le baccalauréat en 1921, réussit le concours d’entrée à l’École normale supérieure de Fontenay-aux-Roses en 1924. Elle démissionna, préférant suivre les cours de la faculté des sciences d’Alger. Elle obtint le certificat d’aptitude au professorat (sciences) des écoles normales et des EPS en 1926. Nommée professeur de mathématiques à l’EPS (garçons) de Boufarik, elle se maria en juin 1927 à Alger avec René Laurendeau, instituteur délégué à l’EPS de Boufarik.

Syndiquée, blâmée comme son mari en 1930, Louise Laurendeau fut défendue par des députés d’Algérie et par le secrétaire général de la Grande Loge de France. Elle obtint sa mutation pour l’EPS de Maison-Carrée en 1933. Son mari, étant mobilisé, elle demanda un poste dans la ville d’Alger pour que l’un de ses enfants, très malade, puisse être soigné par son frère, professeur à la faculté de Médecine. Elle finit par obtenir une délégation rectorale au lycée de garçons Bugeaud en 1943.

Bien que parlant l’arabe, elle quitta l’Algérie en 1946, ses enfants ne supportant plus le climat, et fut nommée professeur de mathématiques au collège moderne et technique de jeunes filles de Poitiers. Militante du SNES, elle prit sa retraite en 1967.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article137448, notice LAURENDEAU Louise [née LACROIX Louise, Olga] par Jacques Girault, version mise en ligne le 30 juin 2011, dernière modification le 23 mai 2021.

Par Jacques Girault

SOURCES : Arch. Nat., F 17/28325, 28952. — Arch. IRHSES (SNEPS, S3 de Poitiers). — Notes d’Alain Dalançon.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément