JOLY Antoine

Syndicaliste CGT de Saône-et-Loire.

Secrétaire du syndicat des Métaux CGT de Montceau-les-Mines (Saône-et-Loire) puis du syndicat des Employés municipaux de Montceau, Joly devint en 1924 secrétaire de la Fédération des syndicats réformistes de Saône-et-Loire. Il fut également membre de la Ligue des droits de l’Homme. Il participa activement à la réalisation du Front populaire sur le plan local et fut l’un des auteurs de la réunification syndicale, ce qui lui valut d’être désigné en 1935 comme secrétaire adjoint de la commission exécutive du syndicat réunifié. Voir Mathus*. De 1935 à 1939, son action au sein de la CGT se confondit avec celle de Mathus*.
Le 25 mars 1944, Joly fut exclu de la CGT pour son attitude pendant l’Occupation.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article137478, notice JOLY Antoine, version mise en ligne le 6 juillet 2011, dernière modification le 6 juillet 2011.

SOURCES : Arch. Nat. F7/13014 (Le Peuple, 11 novembre 1929). — Arch. UD-CGT Saône-et-Loire. — La Voix du Peuple, janvier 1936.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément