ABRAHAMSON Jacob-Joseph.

Par José Gotovitch

Arnhem (pr. Gueldre, Pays-bas), 23 juillet 1892 – Camp de Neuengamme (Hambourg, Allemagne), 5 juin 1942. Juif de nationalité hollandaise, militant communiste, résistant, déporté.

Représentant de commerce, Jacob-Joseph Abrahamson, qui habite à Schaerbeek (pr. Brabant, arr. Bruxelles ; aujourd’hui Région de Bruxelles-Capitale), diffuse la presse clandestine du Parti communiste au début de l’occupation allemande durant la Seconde Guerre mondiale.

Jacob-Joseph Abrahamson est présent lors de la manifestation contre le rexisme à la Bourse en avril 1941. Il est arrêté le 22 juin 1941 lors de l’« opération Sonnewende ». Déporté à Neuengamme le 22 septembre, Abrahamson y meurt d’épuisement. Il est prisonnier politique reconnu et résistant par la presse clandestine depuis le 15 février 1941.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article137562, notice ABRAHAMSON Jacob-Joseph. par José Gotovitch, version mise en ligne le 15 juillet 2011, dernière modification le 23 janvier 2021.

Par José Gotovitch

SOURCE : Archives générales du Royaume, fonds SPF Sécurité sociale, Direction générale Victimes de la guerre, dossier Prisonnier politique.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément