ADAM André. Pseudonymes : « Dewinter », « Chourka ».

Par José Gotovitch

Bruxelles ( pr. Brabant, arr. Bruxelles ; aujourd’hui Région de Bruxelles-Capitale), 10 septembre 1902 – mai 1950. Militant communiste, résistant, dirigeant de la Fédération communiste de Dinant (pr. Namur).

Domicilié à Schaerbeek (pr. Brabant, arr. Bruxelles ; aujourd’hui Région de Bruxelles-Capitale), célibataire, ayant fait des études moyennes, qualifié sans autre précision d’homme de lettres, André Adam adhère au Parti communiste belge (PCB) en 1925 mais n’apparaît que sous l’occupation allemande, dans l’appareil fédéral clandestin. Sous les pseudonymes de « Dewinter » et « Chourka », il occupe successivement des responsabilités à l’échelon d’une section. Par la suite, il devient instructeur et enfin responsable adjoint à l’organisation.

À la Libération de 1944, rédacteur au Drapeau rouge, André Adam est envoyé comme secrétaire politique à la Fédération de Dinant. Le VIIIe Congrès du Parti de 1948 repousse son élection au Comité central.

En mars 1949, André Albert est écarté de ses fonctions. Il quitte le parti et la vie politique. Son père, Herman Adam, avait été courrier du secrétaire politique fédéral de Bruxelles sous l’Occupation et son frère cadet, Herman*, également.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article137563, notice ADAM André. Pseudonymes : « Dewinter », « Chourka ». par José Gotovitch, version mise en ligne le 15 juillet 2011, dernière modification le 4 janvier 2020.

Par José Gotovitch

SOURCES : CArCoB, dossier personnel – CEGESOMA, Front de l’indépendance, dossier personnel.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément