LEON Yves

Par Alain Prigent

Né le 24 avril 1921 à Loguivy-Plougras (Côtes-du-Nord, Côtes d’Armor) ; chauffeur ; résistant, déporté ; candidat sur la liste du PCF aux élections municipales à Saint-Brieuc en 1962 (Côtes-du-Nord, Côtes d’Armor).

Chauffeur livreur, il Sabotier au Vieux Marché (Côtes-du-Nord, Côtes d’Armor), il fut arrêté le 10 mars 1943 à la suite d’une manifestation comprenant 300 jeunes organisée à Plouaret contre les opérations de recensement liées au STO. Déporté de Compiègne à Sachsenhausen, matricule 66 192 de mai 1943 à fin janvier 1945, puis à Bergen Belsen, matricule 15 438. Il fut libéré le 15 avril 1945.
Proche du PCF, sans en être adhérent, il fut candidat sur la liste du PCF conduite par Edouard Prigent* aux élections municipales à Saint-Brieuc en 1962 (Côtes-du-Nord, Côtes d’Armor). Il fut également candidat sur la liste d’union de la gauche conduite par le communiste Roger Ollivier* aux élections municipales à Plérin en 1971 (Côtes-du-Nord, Côtes d’Armor).
Adhérent de la FNDIRP, il consacrait en 2011 une grande partie de son temps à témoigner sur la Résistance et la Déportation dans les établissements scolaires des Côtes d’Armor.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article137625, notice LEON Yves par Alain Prigent, version mise en ligne le 17 juillet 2011, dernière modification le 17 juillet 2011.

Par Alain Prigent

Oeuvre :
Yves Léon, Bergen-Belsen, survivre aux camps nazis, Skol Vreizh 2004.
Sources :
- Arch. dép. Côtes d’Armor, 2W114, 1192W21 (Elections municipales 1971).
- Christian Bougeard, Le choc de la deuxième guerre mondiale dans les Côtes-du-Nord, thèse de doctorat d’Etat, Rennes II, 1986.
- Alain Prigent, Histoire des communistes des Côtes-du-Nord (1920-1945), Saint-Brieuc, 2000.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
fiches auteur-e-s
Version imprimable Signaler un complément