LABEYRIE Jacques [LABEYRIE Jean, Jacques, Renaud

Né le 7 juin 1920 à Paris (XVIe arr.), mort le 9 mars 2011 à Orsay (Essonne) ; ingénieur ; militant de l’UJRF, président du GUMS à sa création en 1948.

Ancien élève de l’École de Physique et Chimie, devenu ingénieur, Jacques Labeyrie fut durant l’Occupation membre du laboratoire Frédéric Joliot-Curie, au Collège de France, avant d’être. embauché après-guerre au Commissariat à l’énergie atomique (CEA). Actif dans la Résistance, militant communiste, il fut désigné président lors de la création du Groupe universitaire de montagne et de ski, en 1948, « parce qu’il était le plus vieux ». Il quitta le GUMS quelques années plus tard car ses préférences, en matière sportives, allaient à la spéléologie.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article137651, notice LABEYRIE Jacques [LABEYRIE Jean, Jacques, Renaud, version mise en ligne le 21 juillet 2011, dernière modification le 29 janvier 2021.

SOURCES : Michel Pinault « GUMS 1948-1955, une association dans l’air du temps », en ligne->https://www.gumsparis.asso.fr/index.php/component/jdownloads/send/16-recits/100-histoire-du-gums]. — Notes de Pinault Michel. — État civil.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément