LASSAL Édouard, Albert, François, Désiré

Par Jeanne Siwek-Pouydesseau

Né le 14 février 1921 à Bondy (Seine), mort le 6 novembre 2001 à Boulogne-Billancourt (Hauts-de-Seine) ; inspecteur puis trésorier principal des services extérieurs du Trésor au ministère des Finances ; secrétaire général du syndicat du trésor CFTC puis CFDT de 1950 à 1975 ; membre du bureau de la Fédération des Finances CFTC puis CFDT ; membre du bureau de la Fédération générale des Fonctionnaires devenue Union des Fédérations de Fonctionnaires et Assimilés CFDT.

Le père d’Édouard Lassal était dessinateur-graveur.

En 1939, Édouard Lassal entra comme auxiliaire dans les services extérieurs du Trésor, affecté au Raincy-sur-Seine. En juin 1940, il se replia dans le Lot-et-Garonne et fut affecté à la trésorerie générale d’Agen. En février 1942, il fut muté comme auxiliaire à la trésorerie principale de Paris 1. Réfractaire, il se réfugia en Eure-et-Loire et, à la Libération, il fut réaffecté à la trésorerie principale de Paris 3. En 1945, il fut reçu au concours d’inspecteur-adjoint du Trésor et mis à la disposition du syndicat chrétien du Trésor CFTC. Il reprit ses fonctions administratives en 1975 comme trésorier principal à Argenteuil-Est puis fut affecté à Montrouge en 1979, jusqu’à sa retraite en 1986. Il fut également agent comptable de l’Association nationale pour l’Aménagement des Conditions de Travail.

Après la guerre, Édouard Lassal prit des responsabilités au bureau départemental du syndicat du Trésor CFTC et devint en 1947 secrétaire administratif du syndicat national du Trésor, dont il fut secrétaire général de 1950 à 1975. Ce syndicat eut jusqu’à 7000 adhérents. En 1964, il maintint l’unité de son syndicat et accompagna son passage à la CFDT. Il était également membre du bureau de la Fédération des Finances CFTC puis CFDT, ainsi que du bureau de la Fédération générale des fonctionnaires, devenue UFFA-CFDT en 1972.

En 1968, Édouard Lassal représenta la Fédération générale de Fonctionnaires CFDT aux négociations Oudinot pour la fonction publique. Il fut également membre du Conseil supérieur de la Fonction publique et, jusqu’à sa retraite, représenta la CFDT au Comité central d’Enquête sur le Coût et le Rendement des Services publics.

Édouard Lassal adhéra au Parti Socialiste au congrès d’Épinay en juin 1971. Il fut nommé chevalier de la Légion d’Honneur en 1989.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article137659, notice LASSAL Édouard, Albert, François, Désiré par Jeanne Siwek-Pouydesseau, version mise en ligne le 23 juillet 2011, dernière modification le 23 juillet 2011.

Par Jeanne Siwek-Pouydesseau

SOURCES : Témoignage d’Édouard Lassal, 2001. — État civil.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément