LE GOAET Marcel

Par Christian Bougeard

Né le 28 décembre 1907 à Plouigneau (Finistère), mort le 29 juin 1988 à Pordic (Côtes-du-Nord) ; employé à l’EDF ; conseiller municipal de Callac (Côtes-du-Nord) et conseiller général communiste de Callac (1964-1970).

Marcel Le Goaët était le fils d’un cultivateur.

Ayant été pendant sa carrière professionnelle chef de distribution à l’EDF, Marcel Le Goaët était retraité à Callac (Côtes-du-Nord) et conseiller municipal de cette ville du Centre Bretagne bretonnant quand il se présenta aux élections cantonales de 1964. Le conseiller général communiste sortant, Lucien Le Verge*, ne souhaitant pas se représenter le proposa comme successeur, bien qu’il fut peu connu. Marcel Le Goaët fut assez difficilement élu au second tour avec 143 voix d’avance (51,2 %, 2 904 suffrages) contre le maire de droite de Carnoët (1953-1989), Joseph Tréguier. Ce succès fut acquis grâce au vote de Maël-Pestivien, la commune de Lucien Le Verge, et à Callac où il résidait, le chef lieu du canton faisant toujours le différence.

Selon Joseph Tréguier : « cette élection cré[a] une certaine surprise : celle de voir un agriculteur battu par un fonctionnaire de l’EDF en retraite ! En fait, comme à toute élection cantonale, c’est la ville de Callac qui décidait] ». La culture politique républicaine et de gauche, renforcée par la Résistance communiste, avait sans doute joué un rôle décisif. Mais ce changement socio-professionnel amorçait dans le Centre Bretagne un début de relève « des notables rouges » et paysans incarnés depuis 1945 par Auguste Le Coënt* et Guillaume Le Caroff*.

Pendant son mandat, tant au conseil général que sur le terrain, Marcel Le Goaët fut d’une grande discrétion si bien qu’en 1970, le PCF préféra présenter à Callac un responsable briochin originaire du canton : Félix Leyzour*. Il fut élu conseiller général de Callac et entama une longue carrière politique jusqu’au début du XXIe siècle.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article137687, notice LE GOAET Marcel par Christian Bougeard, version mise en ligne le 24 juillet 2011, dernière modification le 22 septembre 2011.

Par Christian Bougeard

SOURCES : Entretiens d’Arnaud Le Breton avec Joseph Tréguier (20 juillet 1996) et Lucien Le Verge (29 mars 1996). — Arnaud Le Breton, L’évolution du communisme rural dans le sud-ouest des Côtes-du-Nord 1958-1983, maîtrise d’histoire contemporaine, Université de Bretagne occidentale, Brest, 1998.— Etat civil.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément