LECOCQ Jean

Par Alain Dalançon

Professeur ; militant syndicaliste du SNES ;

Jean Lecocq était professeur certifié au collège de Pontoise (Seine-et-Oise/Val d’Oise) après la Libération et fut muté au lycée de Valenciennes (Nord) à la rentrée 1948.

Militant du SNES, il fut élu au congrès de 1947 membre de la commission exécutive et du bureau national dans lequel il était secrétaire adjoint pour le traitement des affaires individuelles.

Il défendit en 1948 le maintien de son syndicat et de la FEN à la CGT dans un article de L’Université syndicaliste « Les « apolitiques » devant la scission » : tout en prenant ses distances vis à vis de la décision de Louis Guilbert* d’entraîner la section académique de Paris dans la grève des instituteurs, il critiquait fortement le parti socialiste d’avoir été le « père honteux de la scission » de Force ouvrière, considérait que l’autonomie avec double affiliation risquerait de « transformer le syndicat en un champ clos où s’affronteront les tendances » et demandait donc de rester à la CGT, seule décision compatible avec la défense des intérêts de la classe ouvrière dans l’indépendance vis-à-vis des partis politiques.

Après la scission, il devint « cégétiste » et fut membre de la commission administrative nationale de la FEN-CGT. Toujours membre de la CE du SNES en 1948, il fut élu membre de la commission administrative du nouveau SNES (classique et moderne) sur la liste B en 1949 et en 1950. Malade, il fit un séjour de trois mois au début de 1950 à la maison de repos des « trois épis » de la MGEN et en fit un compte-rendu très positif dans le supplément à l’Enseignement public de mai 1950. Candidat sur la liste des certifiés aux élections à la CA de 1951, il ne fut pas réélu.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article137717, notice LECOCQ Jean par Alain Dalançon, version mise en ligne le 25 juillet 2011, dernière modification le 14 février 2018.

Par Alain Dalançon

SOURCES : Arch. IRHSES (SNES, L’Université syndicaliste).

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
fiches auteur-e-s
Version imprimable Signaler un complément