LEROY François, Eugène

Par Daniel Grason

Né le 24 août 1906, à Saint-Symphorien (Sarthe) ; chauffeur de taxi ; militant communiste ; volontaire en Espagne républicaine.

Fils d’un couple de cultivateurs, Jean et Marie, François Leroy suivit l’école primaire et obtint le CEP. Il habitait à Montrouge (Seine, Hauts-de-Seine), exerçait la profession de chauffeur de taxi au Garage sport dans la même ville, huit cents soixante-dix salariés y travaillaient. Il se syndiqua à la CGT en 1936, dans l’élan donné par le Front populaire, devint secrétaire de la section syndicale en 1937. Il fit connaissance avec la politique du parti communiste lorsqu’il fut chauffeur de taxi, en 1932, adhéra de lui-même en novembre 1936 « ayant apprécié la ligne politique du parti ». Il était organisé à la cellule André Marty, membre du bureau de cellule, chargé de la diffusion de la presse. Il participa aux grèves et manifestations, lisait l’Humanité, Regards, L’Aube nouvelle l’hebdomadaire local du parti communiste et Russie d’aujourd’hui, ainsi que les brochures édités par le parti communiste. Il arriva en Espagne le 19 avril 1938, pour « abattre le fascisme ». Ses seules connaissances étaient ses camarades de la section communiste de Montrouge : Dumas, Evenou et Cériers. Son rapatriement eut lieu à une date inconnue.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article137759, notice LEROY François, Eugène par Daniel Grason, version mise en ligne le 30 juillet 2011, dernière modification le 8 septembre 2020.

Par Daniel Grason

SOURCES : RGASPI 545.6.1281, BDIC mfm 880/23. – État civil.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
fiches auteur-e-s
Version imprimable Signaler un complément