MAURY

Par Daniel Grason

Volontaire en Espagne républicaine.

Maury habitait Asnières (Seine, Hauts-de-Seine), il combattit dans les Brigades internationales. La Voix populaire, annonça son retour le dimanche 13 novembre « Parmi le premier contingent de volontaires des Brigades internationales rentrés d’Espagne dimanche dernier, se trouvaient cinq de nos camarades d’Asnières ». Il s’agissait de Paul Lopez, Lucien Brindeau, Alexandre Hucol, Alain Bourdoulès et Maury. Le comité d’aide organisa dans un café de la place Voltaire, un banquet fraternel.

Henri Fongarnand* au nom du Comité d’aide rendit hommage au lieutenant Danton Azéma, mort à la tête de sa compagnie. Émile Dutilleul, député de la circonscription : « dans une vibrante allocution, rappela le grand rôle accompli par les Brigades internationales, félicita chaleureusement [les] camarades volontaires de retour et appela hommes et femmes aux combats nouveaux que nous imposent la bourgeoisie nationale et internationale ». Il appela à l’unité : « pour lutter contre les décrets lois Laval-Daladier-Reynaud ! […] pour empêcher l’étranglement de l’Espagne républicaine » que préparaient « Chamberlain, Halifax, Daladier et son triste Bonnet ».

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article137827, notice MAURY par Daniel Grason, version mise en ligne le 8 août 2011, dernière modification le 8 septembre 2020.

Par Daniel Grason

SOURCE : Arch. Mun. Gennevilliers, La Voix populaire, 18 novembre 1938.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
fiches auteur-e-s
Version imprimable Signaler un complément