LÉGER Marcel, Auguste

Par Claude Pennetier, Dominique Tantin

Né le 1er juin 1897 à Neuvy-les-Deux-Clochers (Cher), exécuté sommairement le 19 mai 1944 à Veaugues (Cher) ; mécanicien dans le Sancerrois ; communiste ; résistant FTPF.

Né dans la région d’Henrichemont, les frères Léger, mécaniciens dans le Sancerrois (Cher), étaient tous les deux des militants du Parti communiste. L’un deux, Marcel, fut exécuté par les Allemands dans le cadre des combats de Veaugues le 19 mai 1944 avec six autres FTP. Maurice Renaudat, le dit "simplement sympathisant" de la Résistance.
Il était père de trois enfants : Yolande (1931), Marcel (1933), Roger (1938).
Son nom est inscrit sur la stèle commémorative.
Notice provisoire dans l’attente des dossiers du SHD. Si vous possédez des informations sur ce résistant, merci de contacter le Maitron des Fusillés.
Ses autres camarades furent Marcel Breilly, Robert Cordier, Henri Haspala, Albert Joulin, Maurice Jutin et Joseph Laroche.


Voir Veaugues (19 mai 1944)

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article137830, notice LÉGER Marcel, Auguste par Claude Pennetier, Dominique Tantin , version mise en ligne le 9 août 2011, dernière modification le 24 avril 2019.

Par Claude Pennetier, Dominique Tantin

SOURCES : Service historique de la Défense, Vincennes GR 16 P 355530 et Caen SHD/AVCC AC 21 P 590215 (à consulter). — Témoignage de Pierre Lerat. — Cédérom de l’AERI. — Musée de la résistance nationale, fichier de l’Association des familles de fusillés. — Mémoire des Hommes. — MémorialGenWeb.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément