MONTAGNIER Amédée

Par Daniel Grason

Né le 23 novembre 1898 ; chauffeur mécanicien ; militant communiste ; volontaire en Espagne républicaine.

Amédée Montagnier demeurait 41, av. Gambetta à Montrouge (Seine, Hauts-de-Seine), il fut certainement l’un des vétérans, sinon le vétéran communiste des Brigades internationales, adhésion 1920. Il effectua son service militaire comme caporal au 7e Régiment du Génie.

Le 27 décembre 1936, il était en Espagne. Il fut successivement incorporé à la XIIIe Brigade internationale, à la XIVe (Transports) et à la 129e (Chef des sapeurs). Lieutenant, il participa aux combats de Teruel (décembre 1936, janvier 1937), Brunete (juillet 1937, Maria d’Almeda (août 1937), l’Escorial, Cuesta-de-la-Reina (octobre 1937), à la bataille du Levant (juin à septembre 1938). Blessé à trois reprises par balles, le 8 janvier, 17 octobre 1937, 3 septembre 1938. Il eut le tibia gauche cassé, l’épaule droite et la jambe droite de touchées. Il fut hospitalisé pendant huit mois et demi dans six hôpitaux différents. Son rapatriement eut lieu en novembre 1938.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article137832, notice MONTAGNIER Amédée par Daniel Grason, version mise en ligne le 9 août 2011, dernière modification le 8 septembre 2020.

Par Daniel Grason

SOURCES : RGASPI 545.6.1040, BDIC mfm 880/1 ; RGASPI 545.6.1325, BDIC mfm 880/26.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
fiches auteur-e-s
Version imprimable Signaler un complément