JOLY Antoine, Antoine

Par Jean-Pierre Besse

Né le 3 octobre 1917 à Rouen (Seine-Inférieure, Seine-Maritime), mort fin avril 1945 à Ravensbrück (Allemagne) ; cheminot ; résistant communiste d’Ille-et-Vilaine.

Antoine Joly était le fils d’un employé des chemins de fer. Serrurier à la SNCF à Rennes (Ille-et-Vilaine), il fut un responsable clandestin du PCF en Ille-et-Vilaine.

Il participa à la diffusion de tracts et de journaux clandestins et assura plusieurs transports de matériel de propagande, ainsi que du matériel de sabotage.

Il fut arrêté le 23 novembre 1943 à Rennes par la SPAC. Interné à la prison Jacques Cartier du 23 novembre au 23 décembre 1943, transféré à Laval puis à Angers enfin au camp de Royallieu à Compiègne. Il fut déporté le 4 juin 1944 vers Neuengamme. Il mourut à Ravensbrück. Son acte de naissance porte en marge "mort en Allemange à une date inconnue antérieure au 1er juillet 1946".
Il s’était marié à Rennes le 22 septembre 1941 avec Anne-Marie Barbot.

Une rue de Rennes porte son nom.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article137904, notice JOLY Antoine, Antoine par Jean-Pierre Besse, version mise en ligne le 22 août 2011, dernière modification le 3 octobre 2011.

Par Jean-Pierre Besse

SOURCES : La Fondation pour la mémoire de la déportation, Le livre mémorial... op.cit.— Notes d’Alain Prigent.— Etat civil.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
fiches auteur-e-s
Version imprimable Signaler un complément