COULIBALY Diadé

Par Louis Botella

Né vers 1913, mort en mai 1971 ; instituteur ; syndicaliste CGT puis Force ouvrière (FO) au Soudan français [Mali] ; secrétaire général de la CASL (Confédération africaine des syndicats libres).

Diadé Coulibaly milita à la CGT avant la scission et il rejoignit FO au moment de sa création. Il fut, au milieu des années 1950, le secrétaire général de l’Union territoriale FO du Soudan, fondée en 1952, regroupant 33 organisations syndicales de base et 12 unions locales.

Il appartint également au bureau de la section fédérale des fonctionnaires de l’Afrique occidentale française.

En juillet 1957, il fut encore co-secrétaire général avec Djola Keita* de l’Union territoriale FO du Soudan.

Le congrès confédéral de novembre 1956 sera le dernier pour l’ensemble des organisations syndicales africaines affiliées à Force ouvrière. En effet, en février 1958 à Abidjan, en présence de Robert Bothereau, secrétaire général de la confédération, et d’André Lafond, secrétaire confédéral en charge de l’Outre-mer, les unions territoriales FO d’AOF et d’AEF, transformées en structures nationales, fondèrent la Confédération africaine des syndicats libres (CASL-FO) qui adhéra à la CISL (Confédération internationale des syndicats libres). L’année suivante, les 29 et 30 septembre, tout lien avec Force ouvrière fut rompu dans l’appellation.
Diadé Coulibaly, secrétaire général de la CASL, a représenté cette organisation invitée lors du congrès confédéral FO de 1959. Quelques jours avant ce congrès, il perdit son père.

Il fut également membre du groupe du Conseil économique et social.
Il fut emprisonné pendant de longs mois et torturé après l’indépendance de son pays car il s’opposa vivement au régime dictatorial qui dirigea alors le Mali.
C’est au retour d’un séjour dans un hôpital parisien, nécessité par son état de santé, qu’il décéda en terre africaine. La confédération FO lui rendit un chaleureux et émouvant hommage dans son hebdomadaire.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article137966, notice COULIBALY Diadé par Louis Botella, version mise en ligne le 28 août 2011, dernière modification le 24 mai 2017.

Par Louis Botella

SOURCES : Comptes rendus des congrès confédéraux FO de 1954 à 1959. — Force Ouvrière, hebdomadaire de la CGT-FO, février 1958, 9 juin 1971.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément