ADAM Léon.

Par Jean Puissant

Né à Saint-Vaast (aujourd’hui commune de La Louvière, pr. Hainaut, arr. Soignies) le 10 avril 1860. Voyageur de commerce, militant socialiste, secrétaire de la Ligue ouvrière de Saint-Vaast.

Léon Adam, signalé comme participant aux grèves en 1886 dans le bassin de Charleroi, appartient à la classe moyenne. Marié, père de deux enfants, il a une instruction moyenne et est locataire de la maison qu’il occupe. « Conduite et réputation laissent à désirer » selon une note de police du 31 janvier 1889 qui ajoute qu’il a été condamné à huit jours de prison ou vingt-six francs d’amende pour escroquerie en 1887.

Léon Adam est candidat socialiste aux élections provinciales de 1888 avec notamment Jean-Baptiste Burléon. La liste obtient 500 voix. Secrétaire de la Ligue ouvrière de Saint-Vaast, il est soupçonné de servir d’intermédiaire entre Alfred Defuisseaux* et le Parti socialiste républicain (PSR) en 1888 sur dénonciation de L. André *.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article138089, notice ADAM Léon. par Jean Puissant, version mise en ligne le 5 septembre 2011, dernière modification le 17 janvier 2020.

Par Jean Puissant

SOURCE : Palais de justice de Mons, dossier "Grand complot".

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément