AIMÉ.

Par Jean Puissant

Membre de l’Association internationale des travailleurs de la région de Charleroi (pr. Hainaut).

Aimé est considéré avec Delaunoit*, Weecel* et Lecomte, comme « un des principaux meneurs et orateurs de l’Association internationale des travailleurs (AIT) dans la région ».

Ils font scission lors d’un meeting tenu le 17 mars 1872 à Dampremy (aujourd’hui commune de Charleroi, pr. Hainaut, arr. Charleroi), durant lequel est dénoncée la politique du conseil général de l’AIT, Eugène Hins en particulier. Ils y demandent les comptes de l’AIT.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article138092, notice AIMÉ. par Jean Puissant, version mise en ligne le 5 septembre 2011, dernière modification le 28 juin 2021.

Par Jean Puissant

SOURCE : WOUTERS H., Documenten betreffende de geschiedenis der arbeidersbeweging ten tijde van de Ie Internationale (1866-1880), deel I, Leuven-Paris, 1970 (Cahiers du Centre interuniversitaire d’histoire contemporaine, 60).

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément