LE GOAS Maurice [LE GOAS François dit Maurice]

Né le 16 janvier 1901 à Guingamp (Côtes-du-Nord), mort le 29 janvier 1989 à Paris (IVe arr.) ; commerçant, sculpteur sur bois ; militant communiste de Paris.

Elève sculpteur sur bois à l’École Boule de 1914 à 1917, Maurice Le Goas adhéra aux Jeunesses communistes en 1920-1921. Membre du Parti communiste de 1921 à 1989, il fut paysan à Monteaux (Loir-et-Cher) 1923-1929 puis commerçant aux Halles centrales de Paris 1930-1969.

Étudiant à l’Université ouvrière, il se lia d’amitié avec Georges Politzer, ses notes servirent après la guerre à écrire le manuel de philosophie de Politzer. Résistant à Paris et Monteaux 1943-1944, il fut un des fondateurs animateur de l’Université Nouvelle 1945-1950 et un secrétaire général du Syndicat de l’épicerie française de 1950 à 1971.
Retraité un retraité actif à partir de 1970, il se consacra à la solidarité et à l’art.

Son fils Claude Le Goas, architecte, fut également militant communiste.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article138359, notice LE GOAS Maurice [LE GOAS François dit Maurice], version mise en ligne le 12 septembre 2011, dernière modification le 12 septembre 2011.

SOURCES  : "Archives Maurice Le Goas 1935-1973" consultables aux Arch. Dép. de la Seine-Saint-Denis à Bobigny. — L’Humanité, janvier 1989. — Principes élémentaires de philosophie [préf. de M. Le Goas », id., 1946 (nombreuses rééditions). — G. Politzer, Guy Besse, Maurice Caveing, Principes fondamentaux de philosophie, id., 1954. Notes d’Huguette Le Goas.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément