DELEPINE Adrien, Marcel, Etienne

Par Julien Cahon

Né le 28 octobre 1923 à Longroy (Seine-Inférieure, Seine-Maritime) ; cheminot ; militant communiste et syndicaliste CGT dans la Somme ; secrétaire de la section communiste de Doullens (1965-2003) ; secrétaire du syndicat CGT des cheminots de Montdidier (1948-1956) puis secrétaire de la section technique de la voie du secteur fédéral des cheminots d’Amiens (1956-1970) ; conseiller municipal de Doullens (1965-1971, 1983-1983, 1995-2001).

Fils d’un ouvrier agricole et d’une mère sans profession, Adrien Delépine fut placé à l’assistance publique à l’âge de douze ans. Après l’obtention de son certificat d’études, il entra dans la vie active comme ouvrier agricole, puis à la SNCF en 1942.
Dès 1945, Adrien Delépine se syndiqua à la CGT. Délégué du personnel de 1951 à 1978, secrétaire du syndicat CGT des cheminots de Montdidier de janvier 1948 à décembre 1956, il fut ensuite secrétaire de la section technique de la voie du secteur fédéral des cheminots d’Amiens jusqu’en 1970.
Adrien Delépine avait adhéré au PCF en 1952 au cours d’un meeting pour la libération d’Henri Martin qui s’était tenu au Vélodrome d’Hiver sous la présidence de Marcel Cachin. Membre du comité de la section communiste de Doullens de 1958 à 1965, il devint à cette date secrétaire de cette section, responsabilité qu’il exerça pendant 38 ans.
Elu conseiller municipal de Doullens en 1965 sur la liste conduite par Oscar Cumont, il ne fut pas réélu en 1971 ni 1977 mais retrouva son siège en 1983. A nouveau battu en 1989, après le refus de la section de composer, comme en 1977 et 1983, une liste d’union avec le PS, il effectua un dernier mandat de 1995 à 2001. Il représenta également son parti aux élections cantonales de 1967, 1973, 1979, 1985 et 1991.
Sur le plan associatif, Adrien Delépine fut à partir de 1957 membre du comité doullenais du Jardin du cheminot, dont il devint correspondant en 1972 puis président en 1981, jusqu’en 2009. Il présida également un club de lutte et de musculation de 1981 à 1990.
Retraité depuis 1979, Adrien Delépine était toujours membre du PCF et de la CGT. Il était notamment membre de la Fédération CGT Retraités cheminots et de l’UL-CGT de Doullens, reconstituée en novembre 2010 après 43 ans d’absence. Le secrétaire de la nouvelle union locale était Richard Brood.

Il s’était marié à Montdidier le 24 septembre 1945 avec Jeannine, Juliette Vimeux.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article138388, notice DELEPINE Adrien, Marcel, Etienne par Julien Cahon, version mise en ligne le 7 octobre 2011, dernière modification le 16 octobre 2019.

Par Julien Cahon

SOURCES : Le courrier picard, 1965-1971 et 23 novembre 2010. — Témoignage d’Adrien Delépine , 9 septembre 2009.— Etat-civil.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
fiches auteur-e-s
Version imprimable Signaler un complément