LE PICHON Henri, Jean.

Par Jacques Girault

Né le 6 avril 1929 à Plouay (Morbihan), mort le 20 mars 2000 à Plœmeur (Morbihan) ; professeur ; militant syndicaliste ; militant communiste en Seine-et-Oise puis dans le Val d’Oise.

 Photo lors de sa candidature en 1967.
Photo lors de sa candidature en 1967.

Fils d’un bûcheron et d’une couturière, Henri Le Pichon (écrit parfois Lepichon) était professeur dans un collège d’enseignement technique de la banlieue Nord de Paris. Militant du Syndicat national de l’enseignement technique, il fut un des dirigeants de la section académique (S3) du Syndicat national des enseignements de second degré dans les années 1960-1980.

Membre du Parti communiste français depuis 1949, membre du bureau de la section communiste de Sannois, Le Pichon fut candidat aux élections municipales de Sannois, le 14 mars 1965. Le liste « démocratique », présentée par le PCF devint « liste d’Union démocratique et sociale » au deuxième tour et ne fut pas élue. Candidat aux élections pour le Conseil général dans le canton de Sannois-Saint-Gratien en 1967. Arrivé en deuxième position sur l’ensemble du canton, avec 2 870 voix, le 24 septembre (mais en tête à Sannois), il se désista pour Léon Hovnanian, candidat de la Fédération de la gauche démocrate et socialiste. Non candidat en 1971, il fut candidat aux élections municipales en 1977, à Sannois, en deuxième position, sur la liste d’union de la gauche
Le Pichon, célibataire, se retira dans une maison de retraite à Plœmeur.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article138525, notice LE PICHON Henri, Jean. par Jacques Girault, version mise en ligne le 7 octobre 2011, dernière modification le 15 juin 2014.

Par Jacques Girault

 Photo lors de sa candidature en 1967.
Photo lors de sa candidature en 1967.

SOURCES : Arch. com. Sannois (Mag’Irène Thibault). ― Archives du comité national du PCF. Arch. IRHSES (S3 de Versailles et S2 des Hauts-de-Seine). — Notes d’Alain Dalançon.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément