LANDINI Roméo, dit Emilio

Par Daniel Grason

Né le 30 juin 1902 à Florence capitale de la région Toscane (Italie) ; mort à Castiglioncello, hameau de la province de Livourne en Toscane ; mécanicien opticien ; militant communiste ; volontaire en Espagne républicaine ; interné ; partisan.

Roméo Landini était le fils de Francesco et d’Erminia, née Niccoli, il vint en France en 1924, retourna en Italie en 1925. Il exerça sa profession dans l’entreprise Galileo, adhéra au parti communiste d’Italie en décembre 1930. Il milita contre le régime de Mussolini, distribua des tracts antifascistes dénonçant le régime, il fut condamné à six ans de réclusion pour son activité, en 1930, deux ans plus tard il était amnistié selon la police, seulement après avoir purgé sa peine selon l’Association nationale des partisans italiens. L’information fut-elle transmise à la sureté française ? Il fit l’objet le 14 septembre 1931 d’une note du 2e bureau le qualifiant comme « susceptible d’être un des plus actifs agents soviétiques ».

Il émigra en France en 1936, partit combattre dans les Brigades internationales en 1937, très sérieusement blessé, il fut rapatrié par un train sanitaire qui passa par Cerbère (Pyrénées-Orientales) le 13 octobre 1938. Sans ressource, le Secours populaire de France lui vint en aide. Il habita 7, rue Neuve des Boulets à Paris, XIe arr., puis 22, rue du Renard à Maisons-Alfort (Seine, Val-de-Marne). Le 7 novembre 1939, les policiers l’arrêtèrent, il fut immédiatement envoyé au camp d’internement du Vernet (Ariège).

Le 23 septembre 1941, Roméo Landini était reconduit à la frontière et livré aux autorités fascistes italiennes. Emprisonné deux ans à Florence, il fut libéré après la chute du régime fasciste. Il prit pour nom de guerre Emilio, combattit dans la résistance en Toscane où il fut chef de l’appareil militaire du parti communiste. Après la libération de l’Italie, Roméo Landini devint secrétaire de la société d’électricité Valdarno. Il mourut après des années de souffrance le 30 juin 1902 d’une grave maladie.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article138538, notice LANDINI Roméo, dit Emilio par Daniel Grason, version mise en ligne le 12 octobre 2011, dernière modification le 7 octobre 2012.

Par Daniel Grason

SOURCES : Arch. PPo, RG77W 65. – Site Internet, Association nationale des partisans d’Italie (ANPI).

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
fiches auteur-e-s
Version imprimable Signaler un complément