VIEAUX Émilien

Par Louis Botella, Marie-Cécile Bouju

Né le 6 septembre 1911 à Aubervilliers (Seine, Seine-Saint-Denis), mort le 9 février 1979 à Bobigny (Seine-Saint-Denis) ; chef d’atelier ; syndicaliste CGT puis Force ouvrière (FO) du Livre et de Paris.

Fils de Étienne Vieaux, employé, et de Marie Mathurine Morin, journalière, Émilien Vieaux, chef d’atelier dans une entreprise du Livre à Paris, fut l’un des fondateurs de la Fédération FO du Livre dont le premier congrès eut lieu en septembre 1949. Il fut alors élu trésorier général de cette fédération et il assuma ce mandat jusqu’en avril 1972.

Lors de sa fondation en mai 1949, cette fédération regroupa les syndicats de la région parisienne (1.500 adhérents), Belfort (250), Rabat (Maroc, 200), Auch (Gers, 150), Versailles (100), Auch (Gers, 75).

En janvier 1957, il était membre du comité du syndicat FO du Livre et industries annexes de la région parisienne. Il demeurait alors à Pantin (Seine, Seine-Saint-Denis).

Il fut déjà victime d’un accident cardiaque en 1964.

Il s’était marié le 5 août 1933 à Pantin (Seine, Seine-Saint-Denis) avec Élise Pointu, et était père d’un enfant.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article138591, notice VIEAUX Émilien par Louis Botella, Marie-Cécile Bouju, version mise en ligne le 19 octobre 2011, dernière modification le 16 mars 2020.

Par Louis Botella, Marie-Cécile Bouju

SOURCES : Arch. Nat., 19760124/997. — Arch. Préf. Po., 77 W 5504-665307. — L’Imprimerie syndicaliste, organe de la Fédération FO du Livre, novembre 1949, octobre 1952, mai-novembre 1956, juillet 1958, octobre-novembre 1961, juillet-octobre 1958 (BNF, 4-JO-8159). — Force Ouvrière, hebdomadaire de la CGT-FO, 22 septembre 1949, FO Hebdo, 26 avril 1972, 28 février 1979. — Comptes rendus des congrès confédéraux FO de 1956, 1959 et de 1963. — État civil.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément