MARZIN Julien, Pierre

Par Alain Prigent

Né le 11 janvier 1905 et mort le 17 août 1951 à Tréguier (Côtes-du-Nord, Côtes-d’Armor) ; métallurgiste ; militant de la CGT et du PC ; interné politique.

Julien Marzin était le fils de Casimir Marzin, quartier-maître de mousqueterie, né en 1876, qui épousa Fanny Morel, sans profession née en 1880.

Après un engagement de cinq ans dans la Marine Nationale qui le conduisit en Indochine, sur une unité de dragage, il travailla comme ouvrier métallugiste aux usines Tanvez à Guingamp. Militant actif du syndicat des métaux, conseiller syndical, il joua un rôle très important dans les grèves de 1937 et de 1938. Adhérant au PC en 1937, il fut candidat aux élections cantonales de 1937 à Pontrieux obtenant 130 voix sur 2493 suffrages exprimés soit 5,2 %. Le conseiller général sortant, sénateur radical-socialste, Gustave de Kerguézec fut réélu dès le premier tour obtenant 2318 voix soit 94,8 %.

Affecté spécial pendant la guerre, il fut interné à Fort-Barreaux (Isère), en janvier 1941, comme des centaines de militants communistes. Libéré le 15 avril 1941, il semble quitter le Trégor pour Lanvéoc-Poulmic (Finistère). Fidèle au PCF, il fut candidat aux élections municipales en octobre 1947 sur la liste communiste à Tréguier. Quelques mois avant son décès, il fut délégué de la section de Pontrieux à la conférence fédérale du PCF des 25 et 26 novembre 1950.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article138620, notice MARZIN Julien, Pierre par Alain Prigent, version mise en ligne le 29 octobre 2011, dernière modification le 29 octobre 2011.

Par Alain Prigent

SOURCES : Arch. Dép. Côtes d’Armor 3M147 (élections de 1937, 10M42, 2W132, 1192W2 (Élections municipales 1947). — Arch. de l’UD CGT des Côtes d’Armor. — François Guégan, Le Parti communiste, la SFIO et le mouvement paysan et ouvrier de 1930 à 1939 dans les Côtes-du-Nord, Mémoire de Maîtrise, Paris I, 1974. — Alain Prigent, Histoire des communistes des Côtes-du-Nord (1920-1945), Saint-Brieuc, 2000. — Alain Prigent, La SPAC contre le PCF clandestin, Les Cahiers de la Résistance Populaire dans les Côtes-du-Nord, N°6/7, 1998. — Alain Prigent, Les mondes ouvriers chez Tanvez (des années 30 aux années 60) : identité ouvrière, conflictualité sociale, trajectoires militantes, in Culture industrielle et mémoire industrielle, ouvrage collectif, Éditions Ville de Guingamp, 2011.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
fiches auteur-e-s
Version imprimable Signaler un complément