COURTEAU Roger

Par Louis Botella

Né le 25 novembre 1921 à Saint-Rambert-d’Albon (Drôme), mort le 30 décembre 2009 ; ouvrier agricole, puis mineur, enfin ouvrier dans les matières plastiques ; syndicaliste Force ouvrière (FO) de l’Aude, conseiller municipal socialiste de Quillan (Aude).

Roger Courteau perdit sa mère à l’âge de six ans et son père quatre ans plus tard. À l’âge de dix-sept ans, il s’engagea dans l’armée et il combattit sur le front où il obtint la croix de guerre.

Démobilisé à Sallèles d’Aude (Aude), il y fit la connaissance de son épouse, Marie Gracia (ou Garcia).

D’abord ouvrier agricole puis mineur dans la mine de soufre de Malvézy ou Malvési (Aude). Anticipant une fermeture prochaine (vers la fin des années 1950), Roger Courteau s’engagea au sein de l’entreprise de meubles Formica à Quillan (Aude).

Il fut le fondateur du syndicat FO de cette entreprise dont il devint, à partir de la fin des années 1950 et pour de très nombreuses années, son secrétaire. Dépassant le cadre de sa profession, il constitua l’Union locale FO de Quillan et de la Haute Vallée de l’Aude.
Il représenta les syndicats de son UL lors des congrès confédéraux de 1961 à 1969 au moins.

Il fut également, pendant de nombreuses années, membre du comité national de la Fédération FO de la Chimie. Entre novembre 1976 et au-delà d’avril 1983, il assumait également la fonction de secrétaire de sa fédération.

Parallèlement à ses fonctions syndicales, Roger Courteau présida pendant un quart de siècle le conseil d’administration de la Caisse des allocations familiales de l’Aude. Il fut aussi administrateur de la Caisse nationale des allocations familiales (CNAF) et de la Caisse de prévoyance et de retraite RNIS. On lui doit la création du village vacances Les Carats à Leucate (Aude), réservé aux familles modestes.

Militant socialiste, il siégea pendant quelques années au conseil municipal de Quillan.

Il fut également titulaire, outre sa croix de guerre, des croix de chevalier dans l’Ordre national du Mérite et l’Ordre national de la Légion d’honneur.

Il eut quatre enfants de son union avec Marie Gracia dont un fils, Roland, né le 24 février 1943, sénateur socialiste de l’Aude depuis septembre 1980.

Ses obsèques civiles eurent lieu le samedi 2 janvier 2010 à Sallèles d’Aude, en présence d’une foule nombreuse et des maires de Sallèles d’Aude et de Quillan.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article138690, notice COURTEAU Roger par Louis Botella, version mise en ligne le 14 janvier 2017, dernière modification le 14 janvier 2017.

Par Louis Botella

SOURCES : Arch. de la Fédération FO de la Chimie, informations transmises en avril 2012 et janvier 2017 par Michel Decayeux, ancien secrétaire général de cette fédération. — Comptes rendus des congrès confédéraux FO de 1961 à 1969. — La Dépêche du Midi, 31 décembre 2009, 2 janvier 2010. — L’Indépendant, 7 janvier 2010.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément