JAEGLE Madeleine

Par François Lonchampt

Née le 15 août 1926 à Valenciennes (Nord) ; infirmière ; militante communiste de Saint-Ouen puis de La Queue-en-Brie.

Madeleine Jaegle fut résistante dans le sillage de ses frères. L’un fut tué dans la cadre des FTP, un autre fut déporté à Mauthausen. Elle travailla comme bonne à tout faire à Paris.

Elève infirmère, elle adhéra au PCF à vingt ans. Elle contribua à la solidarité avec les enfants de mineurs en grève en 1948 et en 1963. La municipalité de Saint-Ouen lui confia, à vingt-deux ans, la responsabilité du Bureau de l’enfance.

Devenue infirmière en psychiatrie à La Queue-en-Brie, elle fut secrétaire de section en 1969 et candidate aux élections municipales de 1971.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article138716, notice JAEGLE Madeleine par François Lonchampt, version mise en ligne le 7 novembre 2011, dernière modification le 7 novembre 2011.

Par François Lonchampt

SOURCE : Le Réveil du Val-de-Marne, n° 203, 11 février 1971.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément