CAPRON Eliévin.

Par Jean Puissant

Jemappes (aujourd’hui commune de Mons, pr. Hainaut, arr. Mons), 1870 – 1918. Ouvrier mineur, dirigeant de coopérative à Jemappes, dirigeant syndical et membre du Comité fédéral du Parti ouvrier belge, conseiller provincial du Hainaut.

Eliévin Capron est à l’origine de la société coopérative, Union-Ordre-Économie, à Jemappes, fondée en 1885. Il en devient le secrétaire. La société progresse régulièrement. Une boulangerie mécanique est créée ainsi qu’une Maison du peuple. Pour des raisons électorales, d’autres sections ne sont pas envisagées avant 1913, date de création d’une coopérative de consommation, La Ménagère. Mais les résultats des divers services ne sont pas très bons.

En 1903, Eliévin Capron est membre du Comité fédéral du Parti ouvrier belge (POB) qui regroupe les principaux dirigeants borains représentants des principales fédérations locales. Il est également en 1907 membre du Comité fédéral du syndicat des mineurs. Élu conseiller provincial du canton de Mons en 1900, il est réélu en 1908. Il apparaît ainsi comme le principal dirigeant socialiste à Jemappes avant la Première Guerre mondiale.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article138900, notice CAPRON Eliévin. par Jean Puissant, version mise en ligne le 15 novembre 2011, dernière modification le 10 décembre 2019.

Par Jean Puissant

SOURCES : SERWY V., La coopération en Belgique, t. IV : La vie coopérative - Dictionnaire, Bruxelles, 1952 – PUISSANT J., L’évolution du mouvement ouvrier socialiste dans le Borinage, Bruxelles, 1993.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément