NOËL Léo [né OZERANSKY Elie Leib]

Par Claude Pennetier

Né le 10 février 1913 à Powazki (aujourd’hui quartier de Varsovie, Pologne), mort le 18 février 1966 à l’hôpital Antoine-Chantin à Paris XIVe arr.  ; chanteur rive gauche  ; tourneur d’orgue de barbarie  ; animateur du cabaret l’Écluse.

Léon Ozeransky étudia le violon et rejoignit la Muse rouge. Voir Jean-Paul Monteil. Il chantait en duo avec Maurice Lemarque, le frère de Françis Lemarque. Il travailla avec Pierre Dac, Paul Meurisse et Joseph Kosma.

Après la guerre il adopta l’orgue de barbarie et se composa un personnage poétique, en noir et gris, avec un chapeau rond. Interprête de Mac Orlan, Charles Trenet, Kurt Weil, il se produisit chez Agnès Capri et au Lapin agile puis fut un des créateurs du cabaret l’Écluse, lieu marquant dans l’histoire de la Rive gauche. Il avait , entre autre, le rôle de présentateur.

Anarchiste, il fréquenta Léon Ferré.

Décédé en 1966, il repose à la 24e div. du cimetière parisien de Saint-Ouen.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article138987, notice NOËL Léo [né OZERANSKY Elie Leib] par Claude Pennetier, version mise en ligne le 27 novembre 2011, dernière modification le 18 février 2021.

Par Claude Pennetier

SOURCES  : Sites internet. — Marc Chevalier, Mémoires d’un cabaret. L’Écluse, La Découverte, 1987. — Etat civil. — Note d’Emiliä Paez.

ICONOGRAPHIE  : Arch. Bloncourt, réf 0098/33743, 1956.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément