LESHAURIS Pierre, Jean

Par Jacques Girault

Né le 16 mai 1909 à Luxey (Landes), mort le 26 février 1988 à Mont-de-Marsan (Landes) ; instituteur dans les Landes ; militant syndicaliste du SNI ; militant communiste.

Fils d’un domestique, Pierre Leshauris (parfois orthographié Lesheuries ou Leshauries) fut élève de l’École normale d’instituteurs de Dax de 1926 à 1929. Instituteur, il se maria en août 1932 à Mont-de-Marsan avec une institutrice. Il devint directeur de son école en 1954. Adhérent au Syndicat national des instituteurs, il fut membre du conseil syndical de 1931 à 1939.

À la Libération, Pierre Leshauris participa à la reconstruction de l’Union départementale CGT. Délégué cantonal du Syndicat national des instituteurs, membre de la commission exécutive de la section départementale, peut-être secrétaire de la section pendant peu de temps, il en demeura membre jusqu’à sa retraite en 1964-1965. Il intervint dans la séance du matin du 27 juillet 1946 du congrès national de Grenoble, sur la question de la formation prémilitaire après le rapport d’Émile Labrunie et l’intervention de Juliette Harzelec, pour approuver le rapporteur. Annoncé comme candidat individuel à la première élection du bureau national à la proportionnelle, il indiqua dans L’Ecole libératrice, le 18 décembre 1947, ne pas être candidat. Militant à la FEN-CGT, il fut membre du bureau de la section départementale de 1948 à 1954.

Après avoir été membre du Parti socialiste SFIO avant la guerre, résistant, Leshauris adhéra au Parti communiste français en 1945. Secrétaire de sa section communiste, il était membre du comité de la fédération communiste depuis la fin des années 1940. Ayant suivi l’école centrale du PCF réservée aux instituteurs communistes en 1952, il fut le responsable départemental de la diffusion de L’École et la Nation Il fut proposé par le secrétaire fédéral pour entrer au bureau fédéral comme responsable du travail en direction des instituteurs. Cette proposition ne fut pas suivie d’effets. Il resta au comité fédéral jusqu’à la conférence fédérale de 1964 qui décida de l’élire à la Commission fédérale de contrôle financier. Il en était toujours membre jusqu’en 1972. A partir de cette année, il apportait son concours pour la comptabilité des souscriptions.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article139011, notice LESHAURIS Pierre, Jean par Jacques Girault, version mise en ligne le 28 novembre 2011, dernière modification le 4 mai 2021.

Par Jacques Girault

SOURCES : Archives du comité national du PCF. — Presse syndicale. — Aperçus, n° 75, « Syndicalisme et luttes en terre landaise 1905-1950 ». — Thèse de Pierre Roche. — Notes de Claude Pennetier.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément