LEVESQUE Robert, Bernard, André.

Par Jacques Girault

Né le 3 janvier 1944 à Coulonges-sur-Sarthe (Orne) ; instituteur dans l’Orne ; militant syndicaliste du SNI puis du SNUipp ; militant communiste, adjoint au maire d’Argentan.

Fils d’un cultivateur qui était aussi livreur de porcs, Robert Lévesque, élève du cours complémentaire du Mesle-sur-Sarthe, entra à l’École normale d’instituteurs d’Alençon en 1959. Il obtint le baccalauréat et devint instituteur dans l’Orne en 1964, successivement à Sées, à Saint-Quentin-de-Blayou, à Francheville, à Marcei, à Argentan en 1988 (Vincent Muselli). Il devint directeur des écoles Anne Frank et Pierre Curie où il prit sa retraite en 1999.

Robert Lévesque effectua son service militaire de septembre 1965 à décembre 1966 dans l’aviation en Allemagne comme simple soldat, ayant refusé de devenir élève-officier de réserve. Il se maria religieusement en avril 1968 à Mamers (Sarthe) avec la fille d’un typographe, membre de la CGT. Surveillante de cantine, elle adhéra au Parti communiste français en mai 1968 et donnait par la suite des cours de gymnastique volontaire. Le couple eut deux enfants qui ne furent pas baptisés.

Membre du Syndicat national des instituteurs depuis 1964, Robert Lévesque devint membre du conseil syndical de la section départementale du SNI puis du SNI-PEGC de 1967 à 1992 et membre du conseil d’administration de la section départementale de la Fédération de l’Éducation nationale. Il devint le premier secrétaire de la section départementale du SNUipp-FSU de 1992-1993 à 1994-1995 et siégea au comité technique paritaire et au Conseil départemental de l’Éducation nationale.

Robert Lévesque adhéra au PCF en janvier 1965 à Sées. Membre de Jeunesses communistes, il fut le secrétaire de la fédération des JC en 1966-1967. Secrétaire de sa cellule du PCF, il entra au comité de la fédération communiste en 1968, devint membre du bureau fédéral en 1974 puis du secrétariat fédéral en 1979, réélu dans cette fonction en 1996. Il suivit l’école centrale du PCF en septembre 1980.

Robert Lévesque fut candidat au conseil municipal d’Argentan en 1983 et conduisait la liste communiste au premier tour de 1989. En 1995, après le premier tour, les deux listes de gauche fusionnèrent. Élu conseiller municipal, il devint troisième adjoint, délégué au tourisme, à la communication et au jumelage. En 2001, réélu sur une liste d’union de la gauche, il demeura adjoint au maire, chargé des affaires scolaires. En 2008, il resta conseiller municipal, délégué aux affaires scolaires et devint conseiller communautaire. Candidat à diverses élections (cantonales, législatives dans la circonscription Argentan-Flers, sénatoriales en 2011), il présidait toujours en 2011 l’Association départementale des élus communistes et républicains. Il fut partisan de la candidature Chassaigne en juin 2011 pou l’élection présidentielle. Non syndiqué, délégué départemental de l’Éducation nationale, président de la mission locale d’Argentan-Vimoutiers, il était le vice-président régional de la délégation.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article139062, notice LEVESQUE Robert, Bernard, André. par Jacques Girault, version mise en ligne le 5 décembre 2011, dernière modification le 3 mai 2021.

Par Jacques Girault

SOURCES : Archives du comité national du PCF. — Renseignements fournis par l’intéressé. — Notes de la mairie d’Argentan (Aurélie Fillion).

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément