BRONSTEIN Marie (Moussia)

Par Claude Pennetier

Née en 1910 en Ukraine  ; militant communiste en France  ; élève de l’École léniniste internationale.

Fille d’un forgeron et d’une ménagère, Marie Bronstein fréquenta l’école primaire en France. Elle ne connaissait d’ailleurs que la langue française. De 1926 à 1928 elle fut mécanicienne dentaire, de 1928 à juillet 1930 elle travailla dans un atelier des arts plastiques, de 1930 à 1993, elle gagna sa vie comme couturière culottière à domicile.

Politisée par un oncle, elle milita à la CGTU et donna son adhésion au Parti communiste en 1934, dans la Loire semble-t-il, et fut envoyé à l’École léniniste de Moscou.

Elle se réclamait de Georges Roudil, de Benoit Frachon, de Waldeck Rochet.

Son autobiographie fut classée B avec la mention exclue.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article139256, notice BRONSTEIN Marie (Moussia) par Claude Pennetier, version mise en ligne le 8 janvier 2012, dernière modification le 8 janvier 2012.

Par Claude Pennetier

SOURCE  : RGASPI, 495 270 1072, autobiographie de 1934.

Version imprimable Signaler un complément