AGASTA Frantz

Par Louis Botella

Mort en mars 2003 ; syndicaliste Force ouvrière (FO) puis secrétaire général de la Centrale syndicale des travailleurs martiniquais (CSTM).

Frantz Agasta fut le secrétaire général de l’Union départementale FO de la Martinique de 1963, au moins, jusqu’au milieu des années 1970.

Il est à noter que la représentation des syndicats FO de ce département lors des congrès confédéraux, entre 1948 et 1969, fut quasiment nulle, à part les deux en 1956 (Préfecture et Finances).

Frantz Agasta anima une grève longue et importante qui eut lieu au cours des mois de décembre 1973 et de janvier 1974 parmi les salariés martiniquais du quotidien France Antilles. Un désaccord avec la direction de sa confédération et l’évolution de la situation économique et politique de l’île, surtout après le long arrêt de travail des ouvriers agricoles en février 1974, conduisirent Frantz Agasta à quitter FO.

Il fut le principal fondateur, au milieu des années 1970, et le premier secrétaire général de la CSTM (Centrale syndicale des travailleurs martiniquais), de tendance autonomiste, voire indépendantiste.

Frantz Agasta fut remplacé, selon les sources, en décembre 1977 (scission au sein de la CSTM) ou en mai 1980 par Marc Pulvar, un des dirigeants du Mouvement indépendantiste martiniquais (MIM).

La CSTM est la deuxième organisation syndicale de la Martinique en terme d’influence.

Frantz Agasta décéda après une longue maladie.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article139291, notice AGASTA Frantz par Louis Botella, version mise en ligne le 26 février 2013, dernière modification le 26 février 2013.

Par Louis Botella

SOURCES : Force Ouvrière, hebdomadaire de la CGT-FO, 5 octobre 1963. — Arch. de la Confédération FO (Centre de documentation Gabriel Ventejol, Agendas annuels). — Combat Ouvrier, bimensuel, 22 mars 2003. — Jacques Le Cornec, ancien préfet de la Guadeloupe, in Un royaume antillais : d’histoires et de rêves et de peuples mêlés, Edition L’Harmattan, Paris, 2005.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément