ARSAC Juliette [Née RAMIÈRE Juliette, Françoise, Joséphine]

Par Louis Botella

Née le 14 décembre 1899 à Saint-Just (Ardèche), morte le 11 juin 1983 à Marseille (Bouches-du-Rhône) ; ouvrière du textile ; syndicaliste CGT puis Force ouvrière (FO) du Vaucluse.

Fille de Marc Ramière et de Gabrielle Periol, Juliette Arsac, ouvrière du textile et demeurant en Avignon, fut élue, le 3 avril 1948, au poste de membre du bureau de l’Union départementale FO du Vaucluse. Elle participa en avril 1948 au congrès constitutif de la confédération FO.

En octobre de la même année, elle signa, au nom de FO, une lettre commune CGT et FO adressée au président de la République demandant "la formation d’un gouvernement d’union démocratique".

Elle fut réélue dans sa fonction les 30 janvier et 18 décembre 1949.

Au début de 1952, elle pratiqua, avec la CGT, l’unité d’action dans son entreprise, la SIPRA (fabrication de rayonne artificielle) , ce qui fut fermement condamné par l’UD-FO. Lors des élections professionnelles, son syndicat, en perte constante, obtint 90 voix et 1 siège contre 367 voix et 3 siège pour la CGT.

Une première tentative, en avril 1952, pour l’évincer de son poste de secrétaire syndicale échoua car elle fut réélue à ce poste par 4 voix sur 7. Mais, en septembre de la même année, elle perdit la majorité au sein du conseil syndical. Elle fut contrainte de démissionner et ce fut Bernard Le Gloannec* qui lui succéda.

Pour ces raisons, son nom disparut de la liste des responsables de cette UD.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article139314, notice ARSAC Juliette [Née RAMIÈRE Juliette, Françoise, Joséphine] par Louis Botella, version mise en ligne le 15 octobre 2015, dernière modification le 8 décembre 2020.

Par Louis Botella

SOURCES : Arch. de la mairie d’Avignon. — Arch. Dép. Vaucluse, 4 W 1835, 4 W 3300. — Compte rendu du congrès confédéral FO de 1948. — Site Internet : deces.matchid.io.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément