BORREMANS François.

Par Jean Puissant

Né à Etterbeek (pr. Brabant, arr. Bruxelles ; aujourd’hui Région de Bruxelles-Capitale) en 1828. Cigarier, impliqué dans une grève en 1879.

François Borremans est condamné le 9 mai 1879, en vertu de l’article 310 du Code pénal, à quinze jours de prison, avec cinq autres ouvriers dont quatre reçoivent des peines inférieures, à la suite d’une grève à la Manufacture royale des tabacs de Saint-Josse-ten-Noode (pr. Brabant, arr. Bruxelles ; aujourd’hui Région de Bruxelles-Capitale). Le patron de cette entreprise y affirme vouloir rompre les relations avec la Société des ouvriers cigariers : « je ne veux plus avoir que des ouvriers libres de leur travail ».

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article139381, notice BORREMANS François. par Jean Puissant, version mise en ligne le 2 mars 2012, dernière modification le 14 novembre 2020.

Par Jean Puissant

SOURCE : WOUTERS H., Documenten betreffende de geschiedenis der arbeidersbeweging ten tijde van de Ie Internationale (1866-1880), deel III, Leuven-Paris, 1971 (Cahiers du Centre interuniversitaire d’histoire contemporaine, 60).

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément