LLOAN Jeannette [LLOAN Jeanne, Josette, dite]

Par Jacques Girault

Née le 6 septembre 1933 à Fleurance (Gers) ; institutrice dans le Gers ; militante syndicaliste du SNI ; militante communiste.

Photo en 2007, déléguée de la Ligue contre le cancer.
Photo en 2007, déléguée de la Ligue contre le cancer.

Fille d’un père chauffeur-mécanicien d’origine espagnole et d’une future comptable, membre de l’Union des femmes françaises et du Parti communiste français à partir de 1958, Jeanne Lloan reçut les premiers sacrements catholiques. Élève d’un cours complémentaire, elle entra à l’École normale d’institutrices de Tarbes (Hautes-Pyrénées) en 1950 et obtint le baccalauréat « sciences expérimentales ». Elle séjourna en sanatorium à Saint-Jean d’Aulph (Savoie) de 1952 à 1955 puis en post-cure à Maisons-Laffitte (Seine-et-Oise) en 1955-1956. Elle devint institutrice à partir d’octobre 1956. Elle enseigna dans des communes rurales du Gers (Lalanne, 1956-1958 et Pauillac, 1958-1960) puis obtint un poste d’institutrice à Fleurance où elle exerça jusqu’à sa retraite en 1988.

Membre du Syndicat national des instituteurs, Jeannette Lloan, secrétaire de la section cantonale depuis 1958, entra au conseil syndical (tendance « Unité et Action ») de la section départementale et assura le secrétariat du comité cantonal de défense laïque depuis 1959, lors de la grande campagne de signatures contre la loi Debré.

Membre du Parti communiste français depuis 1956, Jeannette Lloan était, à la fin des années 1950, membre de secrétariat et trésorière de la section communiste. Elle participa au stage central organisé en 1957 à Viroflay, par le PCF, pour les instituteurs communistes. Elle devint membre du comité et du bureau, responsable de l’éducation, de la fédération communiste de 1961 à 1974. Devenue seulement membre de la commission fédérale de contrôle financier en 1974, elle resta membre du comité fédéral jusqu’en 1977. Ne militant plus depuis les années 1980 à la suite de « désillusions », elle quitta le PCF en 1997.

Jeannette Lloan fut candidate à des élections municipales à Fleurance (1971, 1977 notamment).

A la fin des années 1950, membre de l’Union des femmes françaises, elle militait au Mouvement de la Paix. Elle adhéra à la Fédération française de la retraite sportive et était la responsable du club local de 1992 au milieu des années 1990.

Retraitée, elle adhérait au SNUipp (FSU). Déléguée locale bénévole à la Ligue contre le cancer depuis 1992, elle participait occasionnellement à l’accueil et à l’accompagnement des visiteurs du château de Plieux à partir de 1998. Elle fréquentait le club des retraités de la Mutuelle générale de l’Éducation nationale.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article139390, notice LLOAN Jeannette [LLOAN Jeanne, Josette, dite] par Jacques Girault, version mise en ligne le 23 janvier 2012, dernière modification le 2 mai 2021.

Par Jacques Girault

Photo en 2007, déléguée de la Ligue contre le cancer.
Photo en 2007, déléguée de la Ligue contre le cancer.
Liste d'union de la gauche aux élections municipales de Fleurance en 1977
Liste d’union de la gauche aux élections municipales de Fleurance en 1977
(deuxième en partant de la droite).

SOURCES : Archives du comité national du PCF. — Renseignements fournis par l’intéressée. — Note de la section du Gers du Syndicat des enseignants (UNSA).

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément