BOUROTTE Émile.

Par Jean Puissant

Ouvrier traceur à Couillet (aujourd’hui commune de Charleroi, pr. Hainaut, arr. Charleroi), jeune garde socialiste, militant communiste, conseiller communal et échevin de Couillet, conseiller provincial du Hainaut.

Alors qu’Émile Bourotte est jeune garde socialiste (JGS), il est condamné à une peine de prison le 8 juin 1935 pour violence contre un ancien membre du Parti communiste, passé à la Légion nationale. Il est en prison en novembre 1935.

Émile Bourotte est élu conseiller provincial communiste en 1939 et siège certainement jusqu’en 1954. Il est nommé échevin à Couillet en 1952.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article139416, notice BOUROTTE Émile. par Jean Puissant, version mise en ligne le 4 mars 2012, dernière modification le 15 janvier 2020.

Par Jean Puissant

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément