BURNIAUX J.

Par Jean Puissant

Ouvrier bijoutier, membre du comité de la Ligue ouvrière de Bruxelles (pr. Brabant, arr. Bruxelles ; aujourd’hui Région de Bruxelles-Capitale).

J. Burniaux est membre de la Ligue ouvrière de Bruxelles dont il est exclu pour avoir accepté une candidature aux élections communales de 1884 sur la liste de l’Association libérale. Burniaux se défend dans L’Étoile belge. Membre de l’Association libérale et partisan de l’entente de celle-ci avec la Ligue ouvrière, il ne peut, selon lui, refuser la proposition mais se déclare prêt à se retirer si l’accord est réalisé. Les deux listes finiront par se présenter séparées.

J. Burniaux a signé le manifeste républicain en septembre 1884.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article139490, notice BURNIAUX J. par Jean Puissant, version mise en ligne le 6 mars 2012, dernière modification le 15 janvier 2020.

Par Jean Puissant

SOURCE : PUISSANT J., La politique communale du Parti ouvrier belge, 1884-1895. Son application dans trois communes bruxelloises, Mémoire de licence ULB, Bruxelles, 1964-1965, p. 58.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément