LUBERNE Pierre, Emile, Constant

Par Jacques Girault

Né le 27 août 1940 à Garigny (Cher), mort le 30 mars 2011 à Azy (Cher) ; instituteur ; militant communiste dans le Cher, conseiller municipal des Aix-d‘Angillon.

Fils d’un fermier, Pierre Luberne entra à l’École normale d’instituteurs de Bourges (Cher) et obtint le baccalauréat. Après avoir suivi ses classes au service militaire comme radiotélégraphiste en 1964, il partit en coopération et enseigna deux ans en 1965 et 1966 en Guadeloupe. Jocelyne Guillard, fille d’un pointeau, militante communiste, sans profession le suivit et ils se marièrent en décembre 1964 à Sainte-Anne (Guadeloupe). Le couple eut cinq enfants dont trois vécurent.

Pierre Luberne revint comme instituteur dans le Cher, à Rosières, à Lunery, puis, à partir de 1968, dirigea l’école d’Azy jusqu’en 1976, puis, en 1977, celle des Aix-d‘Angillon jusqu’en 1985. Par la suite, il fut directeur d’écoles à Bourges, puis enseigna au lycée agricole de Bourges jusqu’à sa retraite en 1995. Il habitait depuis 1984 à Azy.

Membre du Syndicat national des instituteurs, depuis 1960, il était membre du bureau de la sous-section de Saint-Florent au milieu des années 1960.

Il adhéra à la Jeunesse communiste en 1957 et fut le secrétaire du cercle des JC de l‘école normale, et adhéra au Parti communiste français à Bourges en 1959. Son action et son appartenance au Parti communiste guadeloupéen, de janvier 1965 à juin 1966, furent critiquées par l’inspection académique. Secrétaire de la section communiste de Saint-Florent, il entra au comité de la fédération communiste en 1966 et y resta jusqu’en 1977, non réélu « à sa demande ». Secrétaire de la section communiste des Aix-d’Angillon, il militait au Mouvement de la Paix.

Pierre Luberne fut élu conseiller municipal des Aix-d’Angillon. Il fut candidat au Conseil général dans le canton des Aix-d’Angillon en 1970, à l’élection partielle en mars 1975, en 1976. Il était dans les années 1990 et jusqu’à son décès, secrétaire de la section d’Azy de l’Association nationale des anciens combattants de la Résistance.

Lors de ses obsèques, Maxime Camuzat, maire de Saint-Germain-du-Puy et conseiller général, prononça son éloge funèbre.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article139613, notice LUBERNE Pierre, Emile, Constant par Jacques Girault, version mise en ligne le 9 février 2012, dernière modification le 2 mai 2021.

Par Jacques Girault

SOURCES : Archives du comité national du PCF. — Renseignements fournis par le fils de l‘intéressé. — Notes de Claude Leloup, maire d’Aix-d’Angillon.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément