MACARRY Albert, Henri, Roselin

Par Jacques Girault

Né le 5 août 1925 à Vallauris (Alpes-Maritimes), mort le 16 avril 1999 à Grasse (Alpes-Maritimes) ; instituteur ; militant syndicaliste ; militant communiste, adjoint au maire de Grasse

Fils d’un potier, Albert Macarry (écrit souvent Maccary ou Macary) entra à l’École normale d’instituteurs de Nice en 1945. Titulaire du baccalauréat, il fut instituteur dans diverses communes (Ilonse, Saint-Etienne de Tinée, Lantosque, Saint-Laurent-du-Var, Grasse) avant de devenir directeur des écoles de Plascassier puis Gambetta à Grasse. Il se maria en janvier 1947 à Antibes (Alpes-Maritimes) avec une institutrice, militante de l’Union des femmes françaises.

Macarry, adhérent du Syndicat national des instituteurs depuis 1945, devint le responsable de la sous-section de Grasse du syndicat.

Macarry adhéra au Parti communiste français en 1945. Secrétaire de sa cellule puis secrétaire de la section communiste de Grasse (1952-1958, 1960-1965), il entra à la commission fédérale de contrôle financier en 1951. Il devint membre du comité de la fédération communiste de 1964 à 1974.

Candidat aux élections municipales de Grasse, Macarry fut élu en 1959. Membre du comité de jumelage avec Opole (Pologne), il s’y rendit à maintes reprises aussi bien en tant qu’élu que comme responsable de France-Pologne. Il conduisait la liste communiste aux élections municipales de 1971. Aux élections municipales de 1977, lors de la victoire de la liste d’union conduite par le communiste Georges Vassallo*, il fut élu adjoint au maire, délégué aux Écoles, Travaux, Eau et Assainissement, charges qu’il occupa jusqu’en 1983. Il fut réélu conseiller municipal en 1983, puis réélu aux élections partielles de 1987, puis générales de 1989 comme minoritaire. Il démissionna en 1992 pour des raisons familiales.

A Grasse, Macarry, administrateur du ciné-club local, trésorier des Amis de l’école laïque, président de l’Association des Crématistes du Pays Grassois, assura le secrétariat du comité des fêtes. Il dirigea la colonie de vacances des Anciens combattants, prisonniers de guerre à Bendejun (Alpes-Maritimes) de 1953 à 1961.

Macarry fut le suppléant du candidat communiste Romain Maurel* aux élections législatives de 1967, de 1968 et de 1973 dans la sixième circonscription (Grasse-Le Cannet-Cagnes-sur-Mer). Il fut candidat au Conseil général à plusieurs reprises (en 1964, canton de Saint-Auban ; en 1967, dans le canton de Grasse, arrivé en deuxième position avec 2 749 voix, battu au deuxième tour avec 3 204 voix), en 1970 dans le canton de Bar-sur-Loup, en 1972 aux élections cantonales partielles de Grasse puis en 1973.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article139963, notice MACARRY Albert, Henri, Roselin par Jacques Girault, version mise en ligne le 20 mars 2012, dernière modification le 20 mars 2012.

Par Jacques Girault

SOURCES : Archives du comité national du PCF. — Presse locale. — Note de Louis Broch et Paul Euzière.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément