MARTIN Pierre [FO31]

Par Georges Portalès

Né le 3 août 1920, mort le 22 août 2010 à Toulouse (Haute-Garonne) ; cadre de la chimie ; syndicaliste Force ouvrière (FO) de la Haute-Garonne.

Pierre Martin
Pierre Martin

Pierre Martin était le fils d’un cimentier. Il fut adopté par la Nation le 5 décembre 1939 et se maria le 27 mars 1943 à Toulouse avec Renée, Pauline Schaeffer.
Cadre à l’ONIA (Office national industriel de l’azote, la future usine AZF) à Toulouse, il fut élu à la commission exécutive de l’Union départementale FO de la Haute-Garonne, puis en 1952 au poste de secrétaire de cette UD, fonction qu’il assuma jusqu’en 1969 au moins.
Il prit une part active, sous la houlette d’Antoine Faesch, à la mise en place des différents régimes de retraites complémentaires. Il fut président du Groupe de retraite et de prévoyance MORNAY de Midi-Pyrénées. Il fut également président de la Caisse d’allocations familiales de la Haute-Garonne de 1984 à 1996.
Durant la dictature franquiste, il était en contact avec les syndicalistes espagnols de l’UGT. Il assura plusieurs missions de contact en Espagne, passant la frontière clandestinement.
Pierre Martin fut titulaire de la Légion d’honneur et de l’Ordre national du Mérite.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article139982, notice MARTIN Pierre [FO31] par Georges Portalès, version mise en ligne le 22 mars 2012, dernière modification le 27 mai 2012.

Par Georges Portalès

Pierre Martin
Pierre Martin

SOURCES : Arch. de l’Union départementale FO de la Haute-Garonne. — Comptes rendus des congrès confédéraux FO de 1952 à 1969. — Force Ouvrière, hebdomadaire de la CGT-FO, 28 mai 1953, 15 mai 1954, 30 mai 1957, 29 mai 1958. — Comité Régional d’Histoire de la Sécurité Sociale Midi-Pyrénées. — Témoignages recueillit par Georges Portalès. — Notes de Louis Botella.— Etat civil.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément