MAUGUIN Louis, Stéphane, Eugène

Par Louis Botella

Né le 30 août 1905 à Cernois (commune de Chaux-Neuve (Doubs)), mort le 7 août 1978 à Dijon (Côte-d’Or) ; cheminot ; syndicaliste CGT puis Force ouvrière (FO) de la Côte d’Or.

Louis Mauguin, était le fils d’un préposé aux douanes. Lors de l’assemblée générale du 17 janvier 1932, il fut élu ou réélu trésorier du syndicat confédéré [CGT] des cheminots de Dijon.

Lors du congrès confédéral de la CGT de 1933, il y représenta le syndicat des cheminots de Dijon. Il en fut de même en 1935.

Lors de la réunification, à l’automne 1935, des syndicats CGT et CGTU, il fut élu membre suppléant de l’Union des syndicats CGT du réseau PLM (Paris-Lyon-Méditerranée). Il fut réélu dans cette fonction lors du congrès suivant, tenu en 1938.

Depuis avril 1937, il était co-secrétaire général du secteur de Dijon ; il était alors employé au service de la traction. En mars 1938, il était toujours le trésorier général de son syndicat.

Chef du bureau au service Matériel et Traction à Dijon, il figura parmi les fondateurs, le 6 janvier 1948, du syndicat FO des cheminots de Dijon dont les statuts furent déposés le 9 janvier suivant. Il y assuma la fonction de secrétaire administratif.

Par la suite, il devint trésorier de l’Union départementale FO de la Côte d’Or.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article140007, notice MAUGUIN Louis, Stéphane, Eugène par Louis Botella, version mise en ligne le 2 décembre 2018, dernière modification le 2 décembre 2018.

Par Louis Botella

SOURCES : Arch. Municipales Dijon, 7 F 1. — Arch. de la mairie de Dijon. — La Tribune des cheminots, organe de la Fédération nationale [CGT] des travailleurs des chemins de fer, 15 février 1932. —Le Cheminot Syndicaliste, organe de l’Union de syndicats du PLM puis du Sud-est, 10 décembre 1935, 10 avril 1937, 25 février, 10 mars 1938 (Institut d’histoire sociale de la Fédération CGT des cheminots). — Compte rendu du congrès confédéral CGT de 1933 et de celui de 1935. — Informations communiquées par Georges Baudin*. — Force Ouvrière, hebdomadaire de la CGT-FO, 7 juin 1951.— Etat civil.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément