ARENS Arthur.

Par Willy Haagen - Wouter Steenhaut

Décédé en décembre 1965. Dirigeant syndical socialiste à Bruxelles (pr. Brabant, arr. Bruxelles ; aujourd’hui Région de Bruxelles-Capitale), probable membre du Parti communiste de Belgique (PCB).

Arthur Arens est secrétaire permanent de la section bruxelloise de la Centrale de la pierre de 1923 à 1936 au moins et délégué au Comité national de la Commission syndicale de Belgique en 1923. Il se pose en partisan d’un « redressement énergique du syndicalisme » au milieu des années 1920 et plaide alors pour une relance de la lutte des classes.

Il est possible que Arthur Arens soit affilié au PCB jusqu’à ce que la motion Mertens l’oblige à choisir entre le PCB et son poste de permanent syndical. Le 14 juin 1941, l’occupant allemand l’oblige à remettre les pouvoirs, attributions et finances de sa section à A. Bytebier* du Commissariat des secteurs sociaux et apparentés pour l’Union des travailleurs manuels et intellectuels (UTMI), le syndicat unique imposé par les Allemands.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article140215, notice ARENS Arthur. par Willy Haagen - Wouter Steenhaut, version mise en ligne le 4 avril 2012, dernière modification le 29 novembre 2022.

Par Willy Haagen - Wouter Steenhaut

SOURCES : Le carrier, février 1923 ; août 1925 ; août 1926 ; etc. – REYNTJENS L., De eerste « kommunistische groepen » in Vlaanderen en Brussel en de stichting van de Kommunistische Partij van België (1917-1921). Hun houding tegenover het belgisch socialisme en tegenover de Vlaamse Kwestie, onuitgegeven licentiaatsverhandeling KUL, Leuven, 1971, p. 13 – La Centrale générale, compte-rendu statutaire 1965-1967, Anvers, mai 1968, p. 16 – De Werker, 24 januari 1953, p. 2 (icono) – STEENHAUT W., De unie van hand- en geestesarbeiders. Een onderzoek naar het optreden van de vakbonden in de bezettingsjaren (1940-1944), doctoraatsverhandeling RUG, Gent, 1983.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément