MAHÉ Serge

Par Jacques Girault

Instituteur en Loire-Atlantique ; militant syndicaliste.

Serge Mahé, instituteur, faisait partie du conseil syndical de la section de Loire-Atlantique du Syndicat national des instituteurs au début des années 1960, élu sur liste des « Amis de l’École émancipée ». Délégué au congrès national du SNI de 1962, dans la discussion du rapport sur la question laïque, le 14 juillet, il intervint pour présenter la motion présentée par sa tendance.

En novembre 1963, il signa le programme pour l’élection au bureau national du SNI « Pour un syndicalisme révolutionnaire : Programme des « Amis de l’École émancipée ». Candidat, il ne fut pas élu par les membres du conseil national, le 22 décembre 1963. Lors du congrès national, le 14 juillet 1965, après le rapport de René Dervout sur « Les mesures antilaïques : loi Barangé, loi Debré et textes subséquents. Leurs conséquences sur le plan des principes et sur le plan concret des réalités. Bilan et perspectives », il annonça que sa tendance voterait la motion laïque présentée par la majorité car elle affirmait à nouveau « le mot d’ordre de nationalisation de l’enseignement ». Pour l’élection du bureau national du SNI en décembre 1965, il figurait sur la "liste des Amis de l’École émancipée" conduite par Yves Thomas*, classée par ordre alphabétique à partir du 7eme.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article140237, notice MAHÉ Serge par Jacques Girault, version mise en ligne le 4 avril 2012, dernière modification le 30 juillet 2012.

Par Jacques Girault

SOURCES : Presse syndicale.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément