MALVASIO Jean

Par Jean-Pierre Besse

Né le 3 avril 1928 à Rouen (Seine-Inférieure, Seine-Maritime) , mort le 20 décembre 1998 ; ouvrier plombier couvreur ; militant communiste et syndicaliste CGT de Seine-Inférieure ; secrétaire de l’UD-CGT ; membre du comité central du PCF.

Jean Malvasio était un petit fils d’immigrés italiens. Il habitait Rouen. Titulaire du certificat d’études primaires, il suivit les cours d’apprentissage de l’entreprise Lanfry, spécialisée dans la restauration des bâtiments anciens puis travailla comme plombier couvreur à l’entreprise Chénot de Rouen.

Il adhéra aux Jeunesses communistes en novembre 1944 puis au Parti communiste en 1945. Il suivit une école de section à Rouen en 1946 puis une école de la jeunesse en septembre 1948. À l’issue de cette dernière, les formateurs écrivaient : « camarade plein de hardiesse et de sang froid dans l’action de masse. Extrêmement dévoué au parti. A mené une lutte courageuse en novembre 1947 à la tête des jeunes du bâtiment. Nécessité pour lui de posséder un bagage théorique plus complet ». Il était alors secrétaire fédéral à l’organisation de l’UJRF et en devint quelques temps après le secrétaire politique.

En 1953, il accéda au comité fédéral communiste de Seine-inférieure et suivit, de mars à juillet 1957, une école centrale de quatre mois. Il entra au bureau fédéral en mai 1957 puis au secrétariat fédéral en 1966. Il y demeura une vingtaine d’années. Enfin il fut élu membre du comité central à l’issue du 19e congrès. Il demeura dans cette instance jusqu’en décembre 1987, date à laquelle il demanda de ne pas être réélu pour des raisons de santé.
Jean Malvasio fut aussi conseiller général du quatrième canton de Rouen puis de celui de Sotteville-lès-Rouen-Saint-Etienne-du-Rouvray et député suppléant.

Il militait depuis la Libération au syndicat départemental du bâtiment CGT et fut membre du secrétariat de l’UD-CGT à partir de 1959 et secrétaire général de 1962 à 1966.

Sa femme, Lucette, née le 29 août 1935, manutentionnaire, était secrétaire fédérale de l’UJFF en 1957 lorsqu’elle entra au comité fédéral communiste (elle avait adhéré au Parti communiste en 1953). Elle suivit une école centrale d’un mois, devint secrétaire de mairie et siégea au comité fédéral jusqu’en 1966.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article140309, notice MALVASIO Jean par Jean-Pierre Besse, version mise en ligne le 12 avril 2012, dernière modification le 27 avril 2013.

Par Jean-Pierre Besse

SOURCES : Arch. comité national PCF.— La vie ouvrière, 1962.— site internet www.ihscgt76.fr.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
fiches auteur-e-s
Version imprimable Signaler un complément