MALOUBIER Louis, André

Par Jacques Girault, Pascal Leroy

Né le 14 juin 1921 à Périgueux (Dordogne) ; instituteur dans le Tarn-et-Garonne ; militant syndicaliste ; militant communiste.

Fils d’un employé à la compagnie de chemins de fer Paris-Orléans, André Maloubier, élève à l’École normale d’instituteurs de Montauban (Tarn-et-Garonne) de 1937 à 1940, exerça comme instituteur dans quelques postes provisoires puis participa aux chantiers de jeunesse au Carcanet dans la haute vallée de l’Aude de novembre 1941 à juin 1942. Nommé instituteur à Castelsarrasin de septembre 1942 à mai 1943, il fut envoyé à Vienne (Autriche) au titre du Service du travail obligatoire de mars 1943 à avril 1945. Rentré en France en juin 1945, il exerça comme instituteur à Saint-Amans (Moissac) de septembre 1945 à juin 1947, puis à Saint Martin Durfort avec sa femme de septembre 1947 à juin 1967 et à Montauban de septembre 1967 à juin 1977, année de sa retraite.

André Maloubier se maria en juillet 1947 à Montauban avec une institutrice. Ils eurent deux filles.

Membre du conseil puis du bureau syndical de la section départementale du Syndicat national de 1950 à 1970, militant de la tendance « cégétiste » puis « Unité et Action »), il continua à adhérer, après sa retraite au Syndicat national unitaire des instituteurs professeurs des écoles et PEGC.

Président de l’association des parents d’élèves, André Maloubier fut Délégué départemental de l’Éducation nationale de 1977 à 1990.

Membre du Parti communiste français depuis 1947 (selon les archives du PCF) ou depuis 1952 (selon son témoignage), militant surtout dans le syndicalisme, il se rendait régulièrement à la Fête de l’Humanité jusqu’en 1989. Il fut le candidat communiste au Conseil général dans le canton de Lauzerte en 1967 (297 voix, deuxième position) et en 1973 (193 voix, troisième position).

Maloubier s’était investi durablement dans le centre de colonies de vacances à Labenne-Océan (Landes).

André Maloubier fut secrétaire du Durfort Union Club, puis secrétaire général du Montauban Football Club dans les années 1980. Il présida la Coopérative HLM du Tarn-et-Garonne dans les années 1970-1980 et l’association des Jardins ouvriers de Montauban dans les années 1980.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article140346, notice MALOUBIER Louis, André par Jacques Girault, Pascal Leroy, version mise en ligne le 19 avril 2012, dernière modification le 28 juin 2012.

Par Jacques Girault, Pascal Leroy

SOURCES : Arch. Com. Montauban (Pascal Leroy). —Archives du comité national du PCF. — Renseignements fournis par l’intéressé.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément