MANS René, Jules, Aimé

Par Jacques Girault

Né le 10 août 1928 à Bouvigny-Boyeffles (Pas-de-Calais), mort le 31 mars 2019 à Liévin (Pas-de-Calais) ; instituteur dans le Pas-de-Calais ; militant syndicaliste du SNI ; militant communiste.

Fils d’un électricien mineur, devenu concierge aux Houillères, René Mans entra à l’École normale d’instituteurs d’Arras (Pas-de-Calais) en 1947. Titulaire du baccalauréat « sciences expérimentales », il devint instituteur à Bully-les-Mines tout en habitant Aix Noulette. Élève officier de réserve, il termina son service militaire comme sous-lieutenant dans une unité de mortiers et mitrailleuses (octobre 1950-octobre1951). Il se maria en juillet 1952 à Bully-les-Mines avec Nicole Orvane, institutrice communiste, fille d’un ouvrier de l’EDF. Le couple eut quatre enfants.

René Mans adhéra au Syndicat national des instituteurs en octobre 1947 et fut le délégué aux jeunes de la sous-section du SNI dans le canton de Bully-les-Mines en octobre 1952. Adhérent de la FEN-CGT, il en devint le trésorier en février 1953.

Il adhéra au Parti communiste français en 1948 à l’école normale. Membre du comité de la section communiste d’Aix Noulette, il suivit le stage pour les instituteurs communistes à Viroflay ( 6-18 juillet 1953). En novembre 1952, il était le responsable du comité de paix local. Secrétaire de la section communiste de Bully-les-Mines, il entra au comité de la fédération communiste en 1954 et ne fut pas réélu à la conférence fédérale de 1956. Actif jusque dans les années 1990, resté proche des idées communistes, il fut déçu par le ralliement des députés socialistes à la construction européenne, qu’il considérait comme une « trahison », notamment après le traité de Lisbonne, selon son épouse.

Après avoir rejoint le corps des professeurs d’enseignement général des collèges, Mans termina sa carrière comme principal adjoint du collège de Grenay.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article140363, notice MANS René, Jules, Aimé par Jacques Girault, version mise en ligne le 19 avril 2012, dernière modification le 30 juillet 2021.

Par Jacques Girault

SOURCES : Archives du comité national du PCF. — Notes de son épouse (Nicole Mans) transmises par Christian Lescureux.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément