MARCUCETTI Pierre, François, Alexandre

Par André Lainé

Né le 25 août 1946 à Tours (Indre-et-Loire), mort le 1er août 2017 à Chambray-les-Tours (Indre-et-Loire) ; instituteur en Indre-et-Loire ; militant syndicaliste du SNI ; militant socialiste.

Pierre Marcucetti était l’aîné des trois enfants de Francesco Marcucetti, né à Massa (Italie), naturalisé en 1935, et de Gisèle Ussi, née à Esvres (Indre-et-Loire). Son père, ouvrier, fit partie des maquis du Lochois pendant l’Occupation, puis travailla à la poudrerie de Monts puis au Commissariat de l’énergie atomique ; sa mère, salariée à Esvres, devint employée à l’usine pharmaceutique Bellon de Monts.

Pierre Marcucetti se maria en 1967 avec Jacqueline Luineau, née le 6 juin 1946 dans le Maine-et-Loire. Contrôleur des impôts, elle fut syndiquée à la CGT puis au SNUI et militante de sa mutuelle, la MAI. Le couple eut deux enfants.

Pierre Marcucetti commença son cursus scolaire à l’école primaire de Esvres, étudia au collège de Loches (1957-1959) puis au lycée Descartes à Tours (1959-1965). Titulaire du baccalauréat, il obtint un DEUG d’italien à la faculté des lettres de Poitiers (1966-1968), passa son CAP d’instituteur en 1968 et prépara son DUPSE à Tours (1969-1971).

Sa carrière professionnelle commença en 1966 comme instituteur suppléant à Monthodon. Après un stage à l’école normale, il fut nommé au collège Rabelais de Tours en 1968. Il fit son service militaire en 1969-1970, puis reprit son enseignement au collège de Vouvray et à l’école annexe de l’Ecole normale d’instituteurs de Fondettes (1970-1971). Il passa à l’école Mignonne de Joué-les-Tours (1971-1972), à l’école Jean Jacques Rousseau de Tours (1972-1980), assura la direction des écoles Victor Hugo (1980-1987), Jean Macé (1987-1994), Diderot (1994-1998). Il assura la prise en charge des enfants du voyage (1998-1999) et termina sa carrière comme directeur de l’école La Rotière à Joué-les-Tours (1999-2001).

Pierre Marcucetti adhéra au Syndicat national des instituteurs en 1970, en fut le « cantonnier » pour Tours-Nord. Il fut élu au conseil syndical en 1978 et devint en 1982 secrétaire départemental jusqu’en 1986, étant membre élu à la Commission administrative paritaire départementale, au Conseil départemental de l’Éducation nationale et à la Commission administrative paritaire nationale. Responsable national, il fut chargé des questions relatives à la direction d’école et des échanges internationaux ; à ce titre il fut à l’initiative du premier guide de la direction d’école. Localement il initia la célébration du Bicentenaire de la Révolution par une fête départementale des écoles publiques en juin 1989. Secrétaire départemental de la FEN de 1992 à 1998, il organisa le congrès national de la FEN à Tours en février 1994.

Il fut aussi, dans le département, membre de la commission administrative de la MGEN (1988-1994), militant de l’OCCE, de l’USEP, président de la JPA-37 de 1988 à 1994. Elu à la CA de la Fédération générale des retraités de la Fonction publique en Indre-et-Loire en 2001, il en assura le secrétariat départemental de 2003 à juin 2007, puis resta membre du bureau et de la commission exécutive jusqu’à la fin 2011.

Membre du Parti socialiste depuis 1974, il fut un adhérent actif dans sa section. Adhérent de la Libre Pensée 37, il la quitta lorsque eut lieu l’OPA du Parti communiste internationaliste sur cette organisation.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article140418, notice MARCUCETTI Pierre, François, Alexandre par André Lainé, version mise en ligne le 30 avril 2012, dernière modification le 28 avril 2021.

Par André Lainé

SOURCES : Renseignements fournis par l’intéressé. — Notes de Françoise Gillard.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément