MADRUGA René

Par Jean-Pierre Besse, Claude Pennetier

Né le 24 janvier 1927 à Carcasonne (Aude) ; mineur ; militant communiste et syndicaliste du Tarn.

Fils d’un mineur et d’une employée à la mine d’or de Salsigne (Aude), René Madruga suivit l’école primaire mais n’alla pas jusqu’au certificat d’études en raison de la guerre. Il adhéra au Parti communiste en 1947 à Salsigne puis travailla à Carmaux où il devint secrétaire du syndicat CGT. Il avait suivi une école centrale communiste d’un mois lorsqu’il fut promu directement membre du secrétariat fédéral communiste du Tarn en 1964. Il fut chargé successivement de la propagande puis de l’organisation et siégeait toujours dans cette instance en 1968. Il quitta les responsabilités vers 1970 pour raison de santé : il fut opéré des yeux sans retrouver toutes ses capacités.

En 2008, toujours domicilié dans le Tarn, à Carmaux, il souscrivait pour l’Humanité. Il suivait la vie politique sans que son état de santé lui permette de militer activement.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article140472, notice MADRUGA René par Jean-Pierre Besse, Claude Pennetier, version mise en ligne le 3 mai 2012, dernière modification le 8 septembre 2020.

Par Jean-Pierre Besse, Claude Pennetier

SOURCES : Arch. comité national du PCF. — Témoignage téléphonique de René Madruga.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
fiches auteur-e-s
Version imprimable Signaler un complément